Élections 2017
avec

M'alerter dès que les résultats seront publiés

Pyrénées-Atlantiques : la station de Gourette mise en examen pour un accident survenu en 2012

© Jérome Bon via Flickr
© Jérome Bon via Flickr

La station de ski a été mis en examen pour homicide involontaire ce mercredi 7 juin. Il y a quatre ans, un jeune homme était tombé d'un télésiège.

Par Margaux Dubieilh

C'est plus de quatre ans après le drame que l'établissement public des stations d'altitude (EPSA), en charge de Gourette, a été mis en examen pour homicide involontaire en tant que personne morale. 
La station de Gourette est mise en examen pour un homicide involontaire datant de 2012
En effet, le 22 décembre 2012, Louis Grosjean, 18 ans et originaire de Lons, avait fait une chute de 15 mètres depuis le télésiège des Fontaines de Cotches à Gourette. 

Il avait heurté un rocher, et était décédé deux jours plus tard, des suites de ses blessures, à l'hôpital de Pau. 

Quatre mois après le drame, une reconstitution avait été organisée par la station. Les enquêteurs en déduiront ensuite que la chute n'était pas due au comportement des garçons, mais au fait qu'un seul employé dirigeait le télésiège, ce qui empêchait une surveillance efficace.

Le salarié n'a finalement pas été mis en cause, et l'EPSA a donc été mis en examen en tant que personne morale. 

Sur le même sujet

La station de Gourette est mise en examen pour un homicide involontaire datant de 2012

Près de chez vous

Les + Lus