Biarritz : le festival Colorama voit la vie en bleu

© F3A
© F3A

Le festival Colorama est lancé depuis trois jours à Biarritz et déjà les artistes animent les murs. Un mot d'ordre cette année : le bleu. Découverte ou redécouverte du street art pour le grand public.

Par Anne-Flore Roulette

Graphisme, design, structure, 17 artistes d'horizons différents sont venus de toute la France pour le festival Colorama. Cet événement de street art est, cette année, accueilli à Biarritz. L'ancien garage franco-américain est dédié pour l'occasion jusqu'au 22 août. Les 2 500m² sont donc disponibles pour que les artistes exposent leur créativité au grand jour et réhabilitent totalement les façades du bâtiment.

 


Cette année, le mot d'ordre est la couleur bleue, en hommage à l'océan et à Biarritz qui accueille le festival. Mais le style de chacun diverge. Et c'est une force selon l'artiste Opéra, lui-même l'un des organisateurs du festival Colorama.

Des feutres de peinture aux pinceaux, on mélange tous. On s'apporte aussi des conseils et des techniques les uns les autres. Ça permet de nous enrichir durant ce festival, on apprend beaucoup.


Pour le groupe d'organisateur et le collectif Anyway, le but ultime est de montrer que le street art a bien sa place dans les classements d'art moderne et contemporain.

Le street-art c'est plutôt synonyme de rue, donc de graffiti, donc de tag...donc ça fait toujours un peu peur aux gens. Mais nous voulons montrer que ces gens sont aussi des artistes, des peintres. On veut vraiment faire découvrir cet art et faire rentrer les gens dans des lieux comme celui-ci, un peu insolites et que l'on réhabilite, comme dans un musée.


Un musée éphémère, qui laissera place ensuite à un écoquartier.


Pour en savoir plus ►https://www.coloramafestival.com/

► Pour voir ou revoir le reportage en intégralité

Biarritz : le festival Colorama voit la vie en bleu

 

Sur le même sujet

Biarritz : le festival Colorama voit la vie en bleu

Près de chez vous

Les + Lus