Création de la Communauté d'Agglomération Pays basque : qu'en pense le voisin béarnais?

Que pense le béarn de la CAPB ?
Sur la carte des Pyrénées Atlantiques, se pose désormais la question du Béarn et de son poids au sein des différentes institutions locales et régionales.

Le maire UDI de Bayonne, Jean-René Etchegaray, a été élu, hier lundi soir, président de la Communauté d'Agglomération Pays Basque (CAPB), première entité administrative du Pays Basque français. Un colosse dans le département qui va obliger le voisin béarnais à réagir. 

Par Hélène Chauwin

L'établissement public de coopération intercommunale regroupe les 158 communes du Pays basque. C'est un cas unique en France. La CAPB divise plus que jamais le département des Pyrénées-Atlantiques en deux. 
François Bayrou, le Président de la Communauté d'Agglomération de Pau-Pyrénées estime que la création de Pays Béarn en cours est la bonne réponse : 

La constitution de cette intercommunalité unique au Pays basque nous impose d'unifier le Béarn, d'aller vers la voie de l'affirmation du Béarn.


Rien à craindre donc de son voisin basque mais le Béarn doit avancer. Jacques Cassiau-Haurrie, Président de la Communauté de Communes de Lacq-Orthez lui aussi est d'accord. 

On va dire que les Béarnais sont plus timorés, plus lents que les autres mais ils sont aussi plus réfléchis. Chacun suivra ses intérêts, son mode de fonctionnement. 


Celui de Pays béarn sera sûrement différent, avec des compétences et un mode de fonctionnement autres. 
Mais la naissance de la CAPB sera peut-être un accélérateur au rapprochement des 9 communautés de communes et d'agglomérations du Béarn. 

Sur le même sujet

GM&S et maintenant ? Edition spéciale du 19/20

Près de chez vous

Les + Lus