Que faut-il retenir du 2nd tour des législatives dans les Pyrénées-Atlantiques

6 sièges étaient à pourvoir. Seuls le socialiste David Habib et le centriste Jean Lassalle conservent leur siège. La majorité présidentielle avec l'alliance MoDem -La République en Marche l'emporte dans 4 circonscriptions.

Par Hélène Chauwin

L'abstention record : 

Sur les 6 circonscriptions, les résultats s'annonçaient tendus dans la 3e et la 4e. Dans les deux cas, les députés sortants ont sauvé leur siège :

Le socialiste David Habib est le seul rescapé. Le parti socialiste détenait 5 circonscriptions. Il n'en garde qu'une. 

Jean Lassalle revient de loin et part pour un 4e mandat. 

Le MoDem prend 4 circonscriptions. L'effet Bayrou déjà présent lors du 1e tour se confirme, presque davantage que l'effet Macron. Michel Bernos, Marcheur de la première heure et ami du président de la République n'a pas été élu. 

 

Le départemement comptait 4 députées. Il n'en compte plus que 2. 

Enfin, les Pyrénées-Atlantiques n'ont choisi aucun nouveau visage même 4 sièges ont changé d'occupants. 


 

Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS LEGISLATIVES 2017 SUR FRANCE INFO

Tourneur sur bois à Chauvigny

Près de chez vous

Les + Lus