Solitaire du Figaro : une première étape tout en paysages....

 Les skippers au large de la célèbre dune du Pilat. / © Guillaume Decaix
Les skippers au large de la célèbre dune du Pilat. / © Guillaume Decaix

Notre reporter Guillaume Decaix suit cette première étape de la Solitaire du Figaro partie hier de Pauillac. Il nous livre ses clichés. Un florilège des plus beaux paysages de la Nouvelle-Aquitaine...

Par C.O

Difficile de dire si les skippers profitent réellement du paysage, mais nous oui. Grâce à notre reporter, qui suit pour nous la 1ere étape de cette solitaire, nous pouvons avoir un aperçu des lieux magnifiques par les quels passent les navigateurs.

Le départ a été donné hier avec plusieurs heures de retard à cause des conditions de navigation ( peu de vent et beaucoup de courant). Après avoir remonté l'estuaire de la Gironde, les marins sont évidemment passés par la pointe de Grave à cheval entre Gironde et Charente-Maritime. A cet instant précis de la course c'est Yann Elies qui était en tête.

Une fois le Verdon passé, il a fallu se sortit de l'estuaire, une zone difficile où les courants se croisent. Mais le jeu en vaut la chandelle puisque le roi des phares attendait les skippers. Cordouan a fait partie des étapes symboliques. Les bateaux l'ont laissé à tribord avant de filer vers le bassin d'Arcachon. 

Alors que Yann Elies était toujours en tête suivi par Pierre Quiroga, puis Nico Lunven, Eric Péron, les bateaux mettaient donc cap au sud. Ils sont ainsi passés sous spi (et donc en vent arrière) devant le Cap Ferret.

Ils ont ainsi pu profiter d'une vue incroyable celle de la plus grande dune d'Europe, la dune du Pilat. Les skippers ont donc passé vers 7h ce matin la bouée d'Arcachon avant la remontée vers Oléron. Mais cette fois-ci c'était Nicolas Lunven qui avait pris la tête de la course devant Yann Eliès et Adrien Hardy. Une Solitaie du Figaro qui s'annonce donc pleine de surprise. A suivre avec notre navigateur embarqué @gdecaix

Ce matin difficile pour les skippers de se reposer même quelques minutes. Car il y a peu de vent au large du bassin d'Arcachon. Il faut alors profiter des rares risées. Les bateaux ont tendance à s'éparpiller pour trouver de l'air. A suivre....
© www.lasolitaire-urgo.com
© www.lasolitaire-urgo.com


Voyez le reportage de Margaux Dubieilh sur cette 1ere étape de la Solitaire du Figaro :
La 1ere étape de la Solitaire du Figaro
Les skippers sont partis de Pauillac hier et depuis ils sont passés par le Verdon , le Cap-Ferret , la dune du Pilat avant de remonter vers Oléron...

A lire aussi

Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS LEGISLATIVES 2017 SUR FRANCE INFO

Agriculteur agressé par un individu présumé fiché S : procès reporté

Près de chez vous

Les + Lus