Un contrôleur SNCF demande à Philippe Croizon de présenter... sa carte d'invalidité

Philippe Croizon a été photographié dans le train après qu'un contrôleur de la SNCF lui ait demandé de présenter sa carte d'invalidité. / © @PhilippeCroizon
Philippe Croizon a été photographié dans le train après qu'un contrôleur de la SNCF lui ait demandé de présenter sa carte d'invalidité. / © @PhilippeCroizon

Amputé de ses deux bras et de ses deux jambes, l'aventurier poitevin Philippe Croizon a été sommé de présenter sa carte d'invalidité par un contrôleur SNCF. La scène a suscité l'émotion des passagers du train et sur les réseaux sociaux. Le Châtelleraudais n'en veut pourtant pas à la SNCF.

Par Clément Massé

Philippe Croizon relativise, mais hier, dans le TER entre Rouen et Paris, la tension est bel et bien montée avec un contrôleur SNCF.

Alors qu'il voyage avec sa mère, Philippe Croizon, sportif et aventurier polyhandicapé, est contrôlé. Amputé des deux jambes et des deux bras, Philippe Croizon était assis sur son fauteuil roulant, sans ses prothèses et écoutait de la musique.

Sa mère présente les titres de transport mais le contrôleur insiste pour voir sa carte d'invalidité.

Mais dans quel monde on vit ? C'est quand même incroyable que l'on me demande ma carte d'invalidité, ça se voit, c'est assez violent quand même ! (P. Croizon)

"Maman lui dit : vous voyez bien..., que voulez-vous de plus ?", raconte Philippe Croizon.

"Ecoutez, je vous demande votre carte d'invalidité", aurait alors insisté le contrôleur.

"Je suis resté assez zen, je l'ai laissé faire et j'ai dit à maman : écoute, donne la carte d'invalidité à ce Monsieur. Et ce sont les passagers autour qui se sont un peu fâchés "C'est n'importe quoi! Mais c'est quoi cette façon de faire ?" et moi, avec philosophie, j'ai trouvé ça tellement drôle que j'ai fait un tweet."

Les réactions
Le tweet de Philippe Croizon a suscité beaucoup de réactions auxquelles le Poitevin ne s'attendait pas.

Drôle et triste à la fois
Dans son témoignage (ci-dessous, dans son intégralité), Philippe Croizon raconte avoir trouvé la situation assez "incroyable".

"J'ai trouvé ça à la fois drôle, et à la fois triste, confie-t-il. Je me suis dit, mais dans quel monde on vit ? C'est quand même incroyable que l'on me demande ma carte d'invalidité, ça se voit, c'est assez violent quand même !"

Si ce qu'il a vécu reste pour lui anecdotique, la situation témoigne néanmoins du chemin qu'il reste à parcourir vis à vis des personnes en situation de handicap.

Philippe Croizon
interview réalisée par Xavier Meric

 

A lire aussi

Sur le même sujet

exercices de la préfecture maritime le long de la façade Atlantique

Près de chez vous

Les + Lus