Examens 2017
avec

Rechercher un résultat

10% des écoles publiques de Poitou-Charentes passent à la semaine de 4 jours

Délégués de parents et conseillers municipaux ont voté pour le retour à la semaine de 4 jours pour les écoles maternelle et primaire d'Archigny / © Marie-Ange Cristofari (FTV)
Délégués de parents et conseillers municipaux ont voté pour le retour à la semaine de 4 jours pour les écoles maternelle et primaire d'Archigny / © Marie-Ange Cristofari (FTV)

C'est une possibilité offerte tout récemment par le gouvernement, les communes et écoles qui le souhaitent peuvent revenir à la semaine de 4 jours dès la rentrée prochaine. Seulement 4 dans la Vienne, elles sont 141 dans notre région à adopter ce nouveau rythme scolaire.

Par Marie-Ange Cristofari

C'est une décision validée par le rectorat mais forcément prise conjointement par le conseil d'école et le conseil municipal. Dans les 4 communes de la Vienne ayant choisi cette option, l'on retrouve les mêmes motivations. Archigny, Château-Garnier, Vaux-sur-Vienne et Oyré sont toutes des communes rurales et modestes. Cette question des rythmes scolaires n'est pas sans incidence sur les budgets municipaux.

Un meilleur rythme pour les enfants

De l'avis de nombreux enseignants et parents, le passage à 4 jours et demi s'est traduit dans les classes, et à la maison, par une plus grande fatigue des enfants. Souvent les journées étaient plus difficiles en terme d'efficacité des apprentissages, notamment l'après-midi. Le retour à 4 jours permettra, particulièrement pour les enfants gardés chez eux le mercredi, de récupérer, de souffler en milieu de semaine.

Des horaires plus faciles pour les parents

A Archigny, le choix a été fait d'allonger chaque journée de 45 minutes. Prendre un quart d'heure plus tôt le matin et finir une demi-heure plus tard le soir devrait donner une meilleure harmonie entre les horaires scolaires et les journées de travail.

Une facture plus légère pour ces petites communes

Pour la mairie, ce retour à la semaine de 4 jours met fin au casse-tête de l'organisation des temps périscolaires. A Archigny, durant 3 ans, la commune a financé ces activités sportives et culturelles à hauteur de 13 000€ par année scolaire.

A Oyré, dans la Vienne également, ces temps périscolaires étaient assurés bénévolement par différentes associations du village. Un engagement qui touchait ses limites.

Le point noir du mercredi matin

Restent aux parents à trouver une solution adaptée pour la garde de leur enfant le mercredi matin. Dans certaines communes, les mairies se sont engagées à proposer de la garderie sur cette demie-journée, les centres aérés ne proposant pas d'activités sur cette période de la semaine.

Sur les 1485 écoles publiques de l'académie, 141 mettent en place cette semaine de 4 jours pour la prochaine rentrée. C'est un peu moins de 10%.

Le reportage de Marie-Ange Cristofari et Stéphane Bourin
Intervenants : Sébastien Trichard, Représentant parents d'élèves
Angélique Ernault, Représentante parents d'élèves
Jacky Roy, Maire d'Archigny

Archigny semaine de 4 jours

 

Sur le même sujet

Limoges : reprise des travaux au stade Beaublanc

Près de chez vous

Les + Lus