Les animaux aussi souffrent de la chaleur

© ftv
© ftv

Les fortes chaleurs de ces derniers jours ne sont pas sans conséquences sur la faune sauvage. Dans l'unique centre agréé de la Vienne, le nombre d'animaux en souffrance a été mulitiplié par deux.

Par François Gibert

Dans ce centre de soins de la faune sauvage, 80 martinets ont été accueillis en un mois. Ces petits oiseaux ont des pattes minuscules et sont incapables de s'envoler lorsqu'ils sont au sol. Normalement, ces petits sont cachés sous les toits en attendant de savoir voler. Les températures caniculaires ont fortement perturbé leur envol naturel.

Les nids deviennent de véritables étuves, ils sont obligés de sauter du nid pour ne pas bouillir


Lydia Bourdeau, responsable du centre de soin de la faune sauvagea a accueilli dans son centre 330 animaux au mois de juin au lieu de 150 en temps normal. Des chouettes, des faons, des hérissons, des busards, autant d'animaux en souffrance qu'il faut remettre sur pattes avant de les relâcher dans la nature.

La faune sauvage souffre de la chaleur
Reportage de MN Missud, Guillaume Soudat et Alexandre Liégard - Intervenante : Lydia Bourdeaus responsable du Centre de soins de la faune sauvage 86


Sur le même sujet

Limoges : reprise des travaux au stade Beaublanc

Près de chez vous

Les + Lus