Le baccalauréat, c'est parti avec l'épreuve de philo ce matin

© F3PC/M-N.Missud
© F3PC/M-N.Missud

Ils étaient 17007 lycéens à plancher ce matin pour l'épreuve de philosophie, en Poitou-Charentes. La culture, l'oeuvre d'art ou la raison ont fait partie des thèmes abordés lors de cet examen qui ouvre la période d'examens pour tous les élèves de terminales.

Par Isabel Hirsch

Jean-Jacques Rousseau, Michel Foucault, Thomas Hobbes ou Emile Durkheim... Autant de philosophes sur lesquels les 17007 élèves de terminale du Poitou-Charentes ont dû réfléchir ce matin.

Au Lycée Aliénor d'Aquitaine ce matin, c'était l'effervescence, surtout du côté des surveillants qui ont reçu des consignes très strictes à faire appliquer aux élèves, comme l'interdiction des téléphones portables même pour lire l'heure. Et pour ceux qui portent une montre, elle devait être posée sur la table et pas au poignet.

Du côté des élèves, certains affichaient un visage serein, il faut dire qu'ils sont en filière scientifique, où la philo a un coefficient 2.

Traditionnellement, la philo marque le début des épreuves du baccalauréat qui durent une semaine.

Bac de philo : à vos stylos !
Un reportage de MN Missud, J. Delage et C. Grivet au Lycée Aliénor d'Aquitaine







Sur le même sujet

Exposition "Rabelais, si tu revenais"

Près de chez vous

Les + Lus