Exercice de secours impressionnant ce matin au lycée Saint-Jacques-de-Compostelle à Poitiers

© Sandrine Leclère
© Sandrine Leclère

Les sapeurs-pompiers de Poitiers ont voulu tester leur capacité de réaction face à une catastrophe de grande ampleur occasionnant de nombreuses victimes. 

Par Pascal Coussy


Les photos de l'exercice


Le SDIS de la Vienne a vu grand pour cet exercice NOVI (NOmbreuses VIctimes) organisé dans les locaux du lycée Saint-Jacques-de-Compostelle à Poitiers.

L'accident a impliqué un bus et trois véhicules et il a fait 30 victimes. 40 pompiers étaient sur place avec des moyens de secours conséquents.

Dans une opération nécessitant le déclenchement du dispositif NOVI, il faut simultanément :
•       Lutter contre le sinistre avec ses multiples effets directs et indirects;
•       Soustraire les victimes des situations dangereuses;
•       Les prendre en charge pour les soigner et les évacuer.

Autant dire que l'organisation et la préparation des secouristes est un critère majeur d'efficacité sur ce type d'accidents.

Face à un nombre important de victimes, comme en médecine de guerre, une des clés de l'efficacité est d'établir rapidement une hiérarchie de l'urgence en fonction du degré de gravité estimé des victimes.

Ce matin les victimes jouées par de jeunes sapeurs-pompiers étaient donc triées et "étiquetées" avec des mentions "UA" pour "urgence absolue", "UR" pour "urgence relative" et "DCD" pour les victimes décédées.

Les organisateurs de l'exercice sont satisfaits : à l'exception de quelques dysfonctionnements mineurs, tout s'est à priori passé selon le protocole.

Un autre exercice devrait être organisé la semaine prochaine.

 

Sur le même sujet

Swinrun à Royan

Près de chez vous

Les + Lus