L’appli 3D “Poitiers évolution” gagne le prix Patrimoine et Innovation

L'appli 3 D "Poitiers Evolution" / Art Graphique & Patrimoine
L'appli 3 D "Poitiers Evolution" / Art Graphique & Patrimoine

L’application dédiée à la découverte des mutations urbaines de Poitiers vient d’être récompensée du Prix Patrimoine et Innovations, remis à l’issue des 7èmes rencontres Nationales Cultures et Innovations.

Par Bernard Dussol

3 600 professionnels du patrimoine et des entreprises technologiques ont sélectionné 36 projets finalistes répartis en 6 catégories : dans la catégorie "application", Poitiers Evolution a donc battu ses principaux concurrents et remporté le prix. 

Avec son histoire forte de capitale romane et de ville numérique, Poitiers a voulu s'adresser au grand public et aux spécialistes en leur proposant  l’histoire du renouvellement de la ville à travers cette application inédite. L'appli "Poitiers Evolution"  dévoile le patrimoine et les richesses cachées du centre-ville aux internautes dans une balade virtuelle bilingue pour découvrir le Poitiers d’hier et d’aujourd’hui.

Les vues panoramiques en 3D permettent une immersion totale dans un univers entièrement recréé, s’appuyant sur des recherches historiques et archéologiques pointues. De l’Antiquité à nos jours, en passant par l’Antiquité tardive, le Moyen-Âge et le XVIIème siècle, 3D Poitiers évolution permet de suivre les transformations de la cité et l’éclosion du secteur de Puygarreau.
Voici une vidéo qui présente les performances de cette application primée.
Les lieux à découvrir
Cette application mobile vous permet de vous balader au coeur de Poitiers en vous rendant dans la rue Lebascles qui longe l'hôtel de ville actuel, ainsi que dans le jardin de Puygarreau aménagé sur des vestiges antiques ! A travers ces deux lieux vous traversez l'antiquité, l'antiquité tardive, le moyen-âge et le XVIIème siècle.

Et pour ceux qui auraient envie d'en savoir davantage sur l'histoire de l'évolution urbaine de Poitiers, voici un documentaire qui retrace cette aventure.


A lire aussi

Vos commentaires

Sur le même sujet

Ces parlementaires qui emploient un enfant ou un conjoint

Actualités locales

Les + Lus