Second tour des législatives : les cinq infos à retenir en Poitou-Charentes

© Anne-Marie Baillargé
© Anne-Marie Baillargé

Participation historiquement basse, vague La République en Marche, rajeunissement des députés élus, parité en berne, LR et PS en pleine débandade : voici les 5 infos à retenir de ce second tour des élections législatives en Poitou-Charentes.

Par France 3 Poitou-Charentes

Les noms de vos 15 députés en Poitou-Charentes

  • En Charente-Maritime
Olivier Falorni (DVG)
Frédérique Tuffnell (LREM)
Jean-Philippe Ardouin (LREM)
Raphaël Gérard (LREM) 
Didier Quentin (LR)
  • Dans la Vienne
Jacques Savatier (LREM)
Sacha Houlié (LREM)
Jean-Michel Clément (LREM)
Nicolas Turquois (LREM)
  • Dans les Deux-Sèvres 

Guillaume Chiche (LREM)
Delphine Batho (PS)
Jean-Marie Fiévet (LREM)

  • En Charente

Thomas Mesnier (LREM)
Sandra Marsaud (LREM)
Jérôme Lambert (DVG)


► Changement de couleurs

Jusqu’à ce soir, le Poitou-Charentes était représenté par dix socialistes sur les quinze sièges possibles. Il n’y en a plus qu’une pour la mandature 2017/2022 : il s'agit de Delphine Batho dans la deuxième circonscription des Deux-Sèvres. Idem pour Les Républicains de la région qui n’ont plus qu’un seul député : Didier Quentin dans la cinquième circonscription de la Charente-Maritime. En revanche, La République En Marche s'impose dans 11 circonscriptions sur 15.
 

► Moyenne d’âge

Illustration du renouvellement politique annoncé, la moyenne d’âge est de 49 ans. C’est moins que lors de la précédente mandature, 63 ans. Ceci s’explique par un nombre élevé de députés qui ne se représentaient pas, ainsi que par l’élection de trois trentenaires. 
 

►Une parité en berne

Entre 2012 et 2017, la région était représentée par huit femmes et sept hommes. Cette quasi-parité a disparu ce soir puisque pour les quatre départements de Poitou-Charentes, il ne reste plus que trois femmes : Sandra Marsaud (LREM) en Charente, Frédérique Tuffnell (LREM) en Charente-Maritime et Delphine Batho (PS) dans les Deux-Sèvres.
 

►Participation historiquement basse 

Partout dans les quatre départements, les électeurs ont boudé les urnes. Les chiffres définitifs fournis par les préfectures laissent apparaître une forte hausse de l'abstention. Par exemple en Charente : 43,95% de participation contre 56,97% au soir du second tour en 2012. Idem en Charente-Maritime : 42,8% contre 59,9% en 2012. Même tendance dans la Vienne : 44,1% des électeurs sont allés voter contre 57,2% en 2012.  


 

A lire aussi

Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS LEGISLATIVES 2017 SUR FRANCE INFO

Lascaux IV : baptême du feu pour son premier été

Près de chez vous

Les + Lus