Surprise : Bruno Belin renonce à se présenter à l'élection sénatoriale partielle

© Bruno Belin via Facebook
© Bruno Belin via Facebook

C'est une vraie surprise politique. Bruno Belin renonce à briguer la succession de Jean-Pierre Raffarin au poste de sénateur de la Vienne en décembre prochain.

Par Marie-Noëlle Missud

Il l'a annoncé officiellement aujourd'hui : Bruno Belin n'est pas candidat à l'élection sénatoriale partielle du 17 décembre prochain dans la Vienne. Une élection provoquée par la démission de Jean-Pierre Raffarin. 

L'actuel président du Département avait pourtant été sollicité et adoubé par sa famille politique en juin dernier. Mais après une longue réflexion, il a choisi de se consacrer uniquement à son mandat actuel. "Je suis à mi-mandat, nous avons lancé plein de projets. Et je veux défendre le département à l'heure où ces collectivités sont menacées. J'assume pleinement mon mandat".

Le nouveau candidat favori chez Les Républicains devient donc logiquement Yves Bouloux, le maire de Montmorillon.



Sur le même sujet

Les + Lus