Trains : l'origine de la panne a été trouvée mais le trafic est toujours perturbé

© Jacques Demarthon, AFP
© Jacques Demarthon, AFP

Les réparations devront se poursuivre la nuit prochaine. La SNCF, qui annonce 3 TGV sur 4 en circulation ce matin, promet une amélioration en cours de journée. 

Par AFP + EG

La SNCF annonce ce mardi avoir trouvé l'origine de la panne de signalisation qui a semé la pagaille à la gare de Paris-Montparnasse, sans toutefois parvenir à la réparer entièrement, et prévoit de nouvelles perturbations ce jour.

"Dans le cadre des investigations qui se sont déroulées toute la nuit dans le poste de signalisation de Vanves, l'origine de la panne a été identifiée", a indiqué un porte-parole de la SNCF à l'AFP. La SNCF n'a toutefois pas indiqué la durée de la réparation, ni précisé de date de retour à la normale du trafic.

La société ferroviaire a commencé les réparations dans la nuit de lundi à mardi mais devra les poursuivre dans celle de mardi à mercredi, a précisé le porte-parole, ajoutant que 3 TGV sur 4 devraient circuler mardi. Certains trains vont être supprimés, regroupés ou encore déroutés vers la gare
d'Austerlitz.

Sur le site internet de la compagnie, de nombreux trains sont ainsi annoncés comme  tant supprimés. Ainsi en gare de Poitiers, le train de 10h19 vers la capitale ne circulera pas. La circulation des Transilien, Intercités et TER devrait, en revanche, être normale, selon la SNCF.

La société recommande aux voyageurs de reporter leur déplacement si possible, "au moins pour (ceux qui étaient prévus dans) la matinée", a précisé le porte-parole. "Au fur et à mesure de la journée, l'amélioration se fera sentir", a-t-il ajouté.

La SNCF a fermé la gare de Paris-Montparnasse, qui dessert l'ouest et le sud-ouest de la France, la nuit dernière de 22H à 06H. Une cinquantaine de techniciens ont été mobilisés pour déterminer l'origine de la panne. La SNCF va mener des "analyses plus poussées" afin de déterminer ses causes.
Cette panne de signalisation a provoqué la pagaille depuis dimanche à Montparnasse, jour où le trafic a été totalement interrompu en plein week-end de chassé-croisé des vacances d'été.

Sur le même sujet

35 ans de France Bleu Périgord

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés