Un couple toulousain abusé par une mère porteuse

La procréation pour autrui est interdite en France.  / © Maurizio Gambarini/DPA/MaxPPP
La procréation pour autrui est interdite en France. / © Maurizio Gambarini/DPA/MaxPPP

Un couple d'homosexuels toulousain porte plainte contre une mère porteuse de Vendôme (Loir-et-Cher). Il l'accuse d'avoir accepté de porter leur enfant, puis d'avoir fait croire à sa mort, alors qu'elle avait touché une forte somme d'argent. La jeune femme est actuellement incarcérée à Orléans.

Par Marie Martin


Mère porteuse Vendôme

Ils s'étaient "rencontrés" sur un site internet spécialisé... Ce couple homosexuel toulousain désirait avoir un enfant, une jeune femme de Vendôme (Loir-et-Cher) avait accepté de porter, contre rémunération, l'enfant de l'un des deux hommes.
La somme est fixée à 15 000 euros, la jeune femme touche 9 000 euros d'avance, le reste devant être versé à la naissance.
Après insémination artificielle, cette grossesse a été menée à son terme et la jeune femme a accouché d'un petit garçon à la polyclinique de Blois le 8 mars dernier. C'est là qu'elle fait croire au couple que le bébé est mort à la naissance. Pas dupes, les deux hommes alertent le Parquet de Bois, averti également par la clinique, étonnée de voir précipitamment partir la jeune femme avec l'enfant.
La mère porteuse a été interpellée à son domicile vendredi et la justice a décidé de la maintenir en détention. Elle est actuellement incarcérée à la prison d'Orléans. Cette mère de quatre enfants aurait reconnu les faits et exprimé des regrets, selon son avocat. Sa situation financière aurait justifié son geste.
Elle est soupçonnée d'avoir, en 2008, porté un autre enfant pour autrui, mais sans compensation financière cette fois.
L'instruction est en cours.
Le couple toulousain est lui aussi passible de poursuites, la gestation pour autrui étant interdite en France. Les deux hommes encourent 7 500 euros d'amende et six mois de prison.

Sur le même sujet

La pièce de théâtre Djihad joué devant les jeunes Montpelliérains du lycée Jules Guesde

Actualités locales

Les + Lus