Manifestation des guides-conférenciers contre la dérèglementation de leur activité à Toulouse

© Corinne Lebrave / France 3 Midi-Pyrénées
© Corinne Lebrave / France 3 Midi-Pyrénées

Les guides-conférenciers sont inquiets. La loi Macron prévoit de déréglementer leur profession en supprimant l'obligation de carte professionnelle, ouvrant ainsi l'activité aux guides non-européens. Une menace pour les revenus des guides actuels et la qualité des services culturels.

Par Véronique Haudebourg

La loi Macron est décidément très large. Elle prévoit en effet la dérèglementation d'un certain nombre de profession dont certaine font rarement (voire jamais) parler d'elles. Cet après-midi, place du Capitole à Toulouse, ce sont les guides-conférenciers qui ont exprimé leur inquiétude.

La nouvelle loi prévoit en effet de supprimer l'obligation de la carte professionnelle de guide-conférencier, ouvrant ainsi à profession notamment aux guides non-européens. Acteullement, pour obtenir cette carte, il faut une formation qualifiante de niveau licence ou master et maîtriser au moins deux langues étrangères.

Les guides conférenciers craignent évidemment une baisse de leur revenu, mais également une baisse de la qualité  des services rendus autour des monuments historiques. ils sont pour le moment les seuls à pourvoir effectuer des commentaires sur le patrimoine français.
Manifestation guides-conférenciers

 

Sur le même sujet

Méze: rencontre avec les bénévoles de SOS Méditerranée,

Près de chez vous

Les + Lus