Examens 2017
avec

Rechercher un résultat

L'Alliance anti-corrida dépose plainte contre la mairie de Nîmes

Nîmes - l'exposition "tauromachies universelles" au Carré d'art - 2016. / © F3 LR
Nîmes - l'exposition "tauromachies universelles" au Carré d'art - 2016. / © F3 LR

La mairie de Nîmes est attaquée par une association gardoise pour une exposition consacrée à la tauromachie. Une exposition visitée par des élèves de maternelle et primaire. L'Alliance anti-corrida se dit scandalisée par certaines images et photos montrées à ces écoliers, d'où le dépôt de plainte.

Par Fabrice Dubault


Tauromachies universelles : un film et une exposition proposés au public, le mois dernier, au Carré d'Art à Nîmes. Ou l'histoire des rapports entre l'homme et le taureau à travers les siècles.

22 écoles nîmoises y avaient été conviées. C'est justement ce qui fait bondir la fondatrice de l'Alliance anti-corrida. Claire Starozinski, au nom de l’Œuvre d'Assistance aux Bêtes d'Abattoirs et de l'Alliance anti-corrida, a même déposé plainte au pénal, contre la ville de Nîmes, pour diffusion d'un message à caractère violent, auprès de mineurs.

Le ministère de l'Education nationale et l'Inspection académique du Gard ont également été saisis. Ils n'ont pas, pour l'instant, répondu.

L'Alliance anti-corrida n'en est pas à son premier coup de gueule dans sa lutte contre les pratiques tauromachiques. Cette fois, elle sort le code pénal en espérant une condamnation.

Obsédés par la défense de leur passion mortifère certains, dont plusieurs élus, ont perdu toute retenue et la distance la plus élémentaire qui devrait pourtant guider leurs choix, a fortiori lorsqu'il s'agit de protéger de très jeunes enfants" déclare, sous le choc, Claire Starozinski, présidente de l’Alliance Anti-corrida.


Une colère partagée par Frédéric Freund, directeur de l’Œuvre d'Assistance aux Bêtes d'Abattoirs, qui explique : «Pour contrer l’hémorragie des spectateurs, les promoteurs de corrida n’hésitent pas à racoler jusque dans les écoles. Ce n’est pas en banalisant la mise à mort d’animaux dans une exposition que l’on éduquera nos enfants au respect de tout être vivant».

Sollicité par une de nos équipes, le conseiller municipal de Nîmes, délégué à la tauromachie ne s'est, pour l'instant, pas manifesté.

Nîmes : l'alliance anti-corrida dépose plainte contre la mairie à cause d'une exposition
Reportage F3 LR : E.Félix et S.Vicente - F3 LR

 

Sur le même sujet

Montpellier : 48 heures après le meurtre de Palavas, le procureur parle

Près de chez vous

Les + Lus