Ariège : un homme interpellé pour avoir crevé des pneus sur la route du Tour

C'est la 2ème fois que l'étape de la Grande Boucle est perturbée par ce genre de faits dans les Pyrénées.  / © MAXPPP
C'est la 2ème fois que l'étape de la Grande Boucle est perturbée par ce genre de faits dans les Pyrénées. / © MAXPPP

Un homme a été interppelé dans la nuit de vendredi à samedi pour avoir crevé les pneus de nombreuses voitures à Massat, village au pied du mur de Péguère, où doit passer la 13ème étape du Tour de France. 

Par Cécile Frechinos avec AFP

En 2012, l'étape de la Grande Boucle avait été perturbée dans ce mur de Péguère par le lancement de clous de tapissier, provoquant des chutes chez les coureurs. Une enquête pour "dégradation et mise en danger de la vie d'autrui" avait alors été menée, mais l'auteur de cet acte n'a jamais été retrouvé.

"Les enquêteurs font le parallèle entre les deux affaires. La différence, c'est que la personne a été interpelée sur les lieux et placé en garde à vue", a indiqué la gendarmerie, refusant de préciser si le mis en cause serait interrogé sur les faits de 2012.
Les faits ont été commis juste avant la montée du mur de Péguère, a expliqué la gendarmerie.
Vingt plaintes ont été déposées vendredi matin, mais "les gens se réveillent et d'autres plaintes devraient arriver dans la journée", estime un des Gendarme sur place.

La 13e étape du Tour de France traverse vendredi l'Ariège, entre Saint-Girons et Foix (101 km) en passant par Massat avant de grimper vers Péguère, dont le sommet est à 27 km de l'arrivée.
Les trois derniers kilomètres, très raides (jusqu'à 18 %), empruntent une voie étroite, où la présence du public sera interdite pour raison de sécurité.

Sur le même sujet

Montady (34) : le soleil du Moyen Age intrigue toujours

Près de chez vous

Les + Lus