Faute d’herbe, les gens du voyage boudent la nouvelle aire d’Albi