L'Héraultais Quadran obtient un site pour 4 éoliennes flottantes en mer au large de Gruissan

illustration / © Quadran - Ideol
illustration / © Quadran - Ideol

La ministre de l'Énergie et de l'Environnement Ségolène Royal a annoncé les noms des 2 premiers lauréats des appels d'offres pour des fermes commerciales dans l'éolien flottant. La société Quadran, basée à Béziers, obtient une zone au large de Gruissan, dans l'Aude.

Par Fabrice Dubault


4 éoliennes flottantes au large de Gruissan


Les deux lauréats sont, d'une part, le projet porté par Quadran sur la zone de Gruissan en Méditerranée et qui comprendra 4 éoliennes de 6,12 MW et, d'autre part, le projet porté par Eolfi et CGN sur la zone de Groix en Bretagne et qui se compose de 4 éoliennes de 6 MW, indique la ministre dans un communiqué.

Des projets flottants pionniers en France


Ces projets sont une première en France (...). Ils contribueront au développement du tissu industriel des territoires d'implantation. Ils bénéficieront d'une aide à l'investissement dans le cadre du programme des investissements d'avenir et d'un tarif d'achat garanti pour l'électricité produite", a déclaré Ségolène Royal, citée dans le communiqué.


Ces appels d'offres avaient été lancés par l'Agence française de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe), et portait sur quatre parcs pilotes dont trois en Méditerranée et un au large de la Bretagne.

"D'autres projets déposés dans le cadre de cet appel d'offres sont encore en cours d'instruction" et le nom des lauréats supplémentaires seront connus "à la rentrée", ajoute la ministre.

"Le développement des énergies renouvelables en mer est un levier majeur de la transition énergétique et de la croissance verte et bleue", souligne la ministre, rappelant avoir fixé des "objectifs ambitieux" dans ce domaine.

Pour l'éolien en mer posé (par opposition à l'éolien flottant), l'ambition est d'atteindre 3.000 MW en service en 2023 et 6.000 MW de projets supplémentaires attribués. Pour l'hydrolien et l'éolien flottant, l'idée est d'atteindre 100 MW en service en 2023 et 2.000 MW de projets supplémentaires attribués, complète le communiqué.

Béziers (34) : Quadran obtient l'autorisation d'implanter des éoliennes flottantes au large de Gruissan
La ministre de l'Énergie et de l'Environnement Ségolène Royal a annoncé les noms des 2 premiers lauréats des appels d'offres pour des fermes commerciales dans l'éolien flottant. La société Quadran, basée à Béziers, obtient une zone au large de Gruissan, dans l'Aude. - F3 LR - Reportage : C.Pain et N.Chatail

A Gruissan, l’Etat choisit Eolmed, le consortium piloté par le Groupe Quadran


Le Gouvernement a retenu le consortium piloté par le Groupe Quadran, énergéticien indépendant 100% énergies renouvelables (éolien, solaire, biogaz, hydroélectricité) connu pour son implantation historique en Occitanie et notamment en Languedoc-Roussillon, pour la réalisation d’Eolmed, une ferme pilote française d’éoliennes flottantes de 24 MW (4 éoliennes). Elles ne seront pas opérationnelles avant 2020 voire 2021.

Installé au large de Gruissan, à plus de 15 kilomètres des côtes méditerranéennes, le projet Eolmed permettra de démontrer à une échelle pré-commerciale la viabilité de cette nouvelle filière, de valider les technologies (en particulier les flotteurs) et leur mise en œuvre depuis la construction/installation jusqu’à l’opération et maintenance en mer, tout en assurant la bonne intégration environnementale du projet.

50 à 60 éoliennes flottantes vers 2025-2030


Les études, demandes d’autorisations et construction dureront 4 ans, suivies d’une phase de fonctionnement expérimental de 2 ans prolongée d’une période d’exploitation industrielle de 15 à 20 ans.
L’ambition, à terme, est d’alimenter 1 million de personnes de la région Occitanie avec de l’électricité issue des vents réguliers et forts de la Méditerranée.

A lire aussi

Sur le même sujet

Bourièges (11) : polémique autour de la construction de 6 éoliennes

Actualités locales

Les + Lus