Les buralistes gardois partent en croisade contre le paquet de cigarettes "neutre"

Nouveau coup de chaud des buralistes. Le ministère de la santé veut imposer le paquet neutre où la marque n'apparait qu'en petit. Une campagne de protestation vient d'être lancée auprès des fumeurs et des non fumeurs par le président de la Confédération des buralistes, un nîmois.

De très nombreux paquets de cigarettes volés dans un camion de livraison
De très nombreux paquets de cigarettes volés dans un camion de livraison © Maxppp
Aujourd'hui en France, 40% de la vente d'un paquet de cigarettes est réservé à la prévention. L'Europe prévoit de faire passer ce chiffre à 65% en 2016 . Mais le ministère de la santé, lui, veut imposer le paquet neutre dit à l'australienne  la marque n'apparaissant qu'en petit en bas.

Pour le nîmois Pascal Montredon, président de la Confédération des buralistes, c'est un nouveau manque à gagner qui se profile pour les professionnels car le paquet neutre selon lui, va faire encore augmenter les achats de tabac hors de frontières ou par internet, comme c'est le cas en Australie, la vente des paquets neutres a provoqué une hausse du marché parallèle.

Les buralistes français ont donc reçu de leur confédération un  kit de combat » à mettre en place, dans leur point de vente, afin de sensibiliser leurs clients – fumeurs et non-fumeurs – à la problématique du paquet neutre (générique). On leur recommande de  demander à leurs clients de se prendre en photo devant des slogans comme « Ça c’est de l’humiliation ! » ou « Oui à la prévention, non à la punition ! » pour publication sur internet . De quoi créer le « buzz » dans les points de vente. Partout en France. Auprès de 10 millions de clients.

durée de la vidéo: 01 min 10
Nîmes : les buralistes s'insurgent contrre le paquet neutre


Le timbre fiscal en ligne
Le gouvernement a également annoncé lundi le lancement d'un site internet proposant la vente de timbres fiscaux en ligne pour les passeports, concrétisant une mesure de simplification annoncée en décembre.

Sur le site timbres.impôts.gouv.fr, il est désormais possible d'acheter par carte bancaire des timbres fiscaux électroniques, identifiés par un numéro à 16 chiffres.

Envoyé par courriel ou par sms après la transaction, ce code peut ensuite être ajouté au dossier de demande de passeport déposé dans les mairies ou à la préfecture de Paris, indique le communiqué du gouvernement, qui prévoit d'étendre ce système d'ici 2016 à d'autres procédures comme le renouvellement de la carte d'identité ou du permis de conduire.

S'il vise, à terme, la dématérialisation complète des timbres fiscaux papier, le gouvernement précise que les citoyens peuvent continuer à les acheter dans les centres de finances publiques ou dans les bureaux de tabac.

Les buralistes pourront eux aussi délivrer "prochainement" le timbre électronique. 

"Prochainement mais quand exactement?", interroge Pascal Montredon, président de la confédération des buralistes. "Cela fait un an que nous avons signé cette convention et on ne voit rien venir, nous demandons à ce que cela puisse se faire très rapidement pour être sur le même pied d'égalité que cette vente en ligne", a-t-il dit.

Selon M. Montredon, "la vente de timbres fiscaux pour les passeports, les timbres amende, représentent un chiffre d'affaires de 900 millions d'euros par an pour tout le réseau des 27.000 buralistes".

Cette nouveauté s'inscrit dans le cadre des mesures de simplification des formalités administratives engagées par le gouvernement, au même titre par exemple que la simulation d'impôt sur le revenu en ligne, et, depuis la fin janvier, la possibilité de payer ses contraventions par smartphone.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
polémique société santé
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter