Un détenu découvert pendu dans sa cellule à la maison d'arrêt de Nîmes

Nîmes - la prison est la plus surpeuplée de France - archives / © F3 LR
Nîmes - la prison est la plus surpeuplée de France - archives / © F3 LR

Un détenu de 39 ans a été découvert mort, pendu, mercredi, dans sa cellule de la maison d'arrêt de Nîmes, a-t-on appris, ce vendredi, de source pénitentiaire. L'enquête privilégie la thèse du suicide.

Par Fabrice Dubault


L'homme, condamné à neuf mois de prison pour violences avait fait appel de cette condamnation.
Il s’est pendu avec ses affaires personnelles à un moment où il se trouvait seul. Un gardien l’a découvert inanimé et il n'a pu être ranimé par les secours.

Depuis son incarcération, il n’avait donné aucun signe montrant qu’il était prêt à passer à l’acte, selon les premiers témoignages.

Le dernier suicide à la maison d’arrêt de Nîmes remontait à plus de 18 mois.

Sur le même sujet

Hautes-Pyrénées : opération "le jour de la nuit"

Près de chez vous

Les + Lus