Qui sommes-nous ? en Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon

Un mercredi par mois vers minuit et
lundi, mardi, jeudi et vendredi à 8h50 sur les antennes de France 3 Pôle Sud-Ouest

Logo de l'émission Qui sommes-nous ? en Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon

52 minutes avec Louis Lareng, fondateur du SAMU, dans le documentaire “40 ans au pied de l'arbre” samedi à 15h20

Une urgence, une évidence, appeler le 15, le SAMU / © Anamorphose
Une urgence, une évidence, appeler le 15, le SAMU / © Anamorphose

Une urgence, un accident domestique ou sur la route, une catastrophe, une vie, des vies en danger, et aujourd’hui pour chacun d’entre nous un geste s’impose, comme une évidence, se saisir d’un téléphone et appeler le 15, le SAMU.

Par Emmanuelle Gayet

Une urgence, un accident domestique ou sur la route, une catastrophe, une vie, des vies en danger, et aujourd’hui pour chacun d’entre nous un geste s’impose, comme une évidence, se saisir d’un téléphone et appeler le 15, le SAMU.
A travers le portrait du Professeur Louis Lareng, qui hier avec le SAMU voulait mettre «l’Hôpital hors les murs» et aujourd’hui travaille pour que demain avec la Télémédecine ce soit « l’Hôpital sans les murs », ce film nous fait comprendre les combats, la détermination et la force de conviction de l’homme à l’origine de ce concept qui nous est aujourd’hui familier : «Déplacer l’hôpital au pied de l’arbre» pour sauver des vies en réduisant le temps nécessaire à la prise en charge médicale des personnes en détresse.

L'extrait en avant-première :

Extrait Samu, Louis Lareng, 40 ans au pied de l'arbre

La bande annonce


SAMU Louis Lareng "40 ans au pied de l'arbre" bande annonce


Un film de  Michel Carrière et Hervé Marcé
Réalisé par Michel Carrière
Coproduit par  Les Productions Anamorphose et  FranceTélévisions
Avec le Soutien de la Région Midi Pyrénées, du Ministère des Affaires sociales et de la Santé, du CNC
Avec la participation de l’Agence Régionale de Santé Midi-Pyrénées, de la Mutualité Française, de la Caisse Primaire d’Assurance Maladie de la Haute-Garonne

 / © Anamorphose
/ © Anamorphose

Sète (34) : ras-le-bol et burn-out des policiers