Epandage aérien : le Tribunal administratif de Toulouse donne raison aux apiculteurs

L'épandage aérien de pesticides est interdit depuis 2010 par l'Union européenne...sauf dérogation / © Max PPP
L'épandage aérien de pesticides est interdit depuis 2010 par l'Union européenne...sauf dérogation / © Max PPP

Il aura fallu attendre 3 ans mais le combat acharné des apiculteurs et des associations de défense de l'environnement, opposés à l'épandage aérien de pesticides aura finalement payé. Le Tribunal administratif de Toulouse vient d'annuler une dérogation préfectorale de juillet 2012.

Par Laurence Boffet

Trois ans presque jour pour jour après la publication d'un arrêté autorisant un épandage aérien sur des cultures de maïs le Tribunal administratif de Toulouse donne raison aux apiculteurs de Midi-Pyrénées, vent debout contre cette dérogation accordée à l'époque par le Préfet de Région.

Une dérogation pour 6700 hectares de maïs

Le Préfet de Midi-Pyrénées avait pris le 5 juillet 2012 un arrêté autorisant une dérogation saisonnière à l'interdiction d'épandage aérien sur les cultures de maïs. Un arrêté aussitôt contesté par les apiculteurs de Midi-Pyrénées, France Nature Environnement et le collectif anti-ogm 31. Ils avaient saisi le Tribunal administratif de Toulouse pour demander l'annulation de cet arrêté, dénonçant de graves conséquences sur les abeilles, les hommes et l'environnement. 

Un arrêté annulé... au bout de 3 ans

Le Tribunal administratif de Toulouse leur a donné raison le 20 juillet 2015, en annulant cet arrêté et en condamnant la Préfecture de Région à verser la somme de 1 000€, en raison des frais juridiques engagés par les associations. 
"Nos associations se réjouissent d’une telle décision qui confirme leurs inquiétudes, mais regrettent néanmoins que trois années soient nécessaires pour en prendre connaissance" commente ce jeudi le Président du Syndicat des Apiculteurs de Midi-Pyrénées, Olivier Fernandez. Avant d'ajouter : "cette décision vient définitivement sceller la future interdiction des épandages aériens qui sera effective au 1° janvier 2016. Mais ce n'est qu'une première étape dans la nécessité de changer nos pratiques agricoles."

Les épandages aériens définitivement interdits en France en 2016

Dans un arrêté adopté en septembre 2014, le Ministère de l’agriculture a décidé d'interdire les épandages aériens sur toutes les cultures en France à partir du 1er janvier 2016.

Sur le même sujet

Figueres (Espagne) : le corps de Dali exhumé 28 ans après sa mort pour des tests ADN

Près de chez vous

Les + Lus