La fresque préromane de Lirac a besoin d'être restaurée

Lirac (Gard) - la fresque de la crypte de l'église date des prémices de l'art roman. Elle a environ 1.000 ans - mai 2014. / © F3 LR
Lirac (Gard) - la fresque de la crypte de l'église date des prémices de l'art roman. Elle a environ 1.000 ans - mai 2014. / © F3 LR

La peinture murale de la crypte de l'église de Lirac dans le Gard devrait subir un nettoyage et surtout des travaux de sauvegarde. Seulement le coût d'une telle restauration, 30.000 à 40.000 euros, est trop élevé pour la petite commune du pays de Roquemaure. D'où un appel aux dons.

Par Fabrice Dubault


L'entrée de la crypte, enfouie sous l'église basse datant du VIIème siècle, était condamnée par un mur édifié à la fin du XIXème. C'est en le détruisant pour nettoyer les lieux, que les services municipaux sont tombés sur une fresque datant des prémices de l'Art roman, il y a mille ans.

Les visages d'Ambroise, Augustin, Grégoire et Jérôme ont été en partie effacés, martelés au cours de la période révolutionnaire. Mais les plus gros dégâts résultent des constructions successives au dessus du lieu de culte et qui ont fragilisé la voûte de l'édifice.

Face à l'ampleur des travaux à réaliser pour préserver ce patrimoine unique, le budget communal ne pèse pas lourd.
La seule restauration de la fresque est estimée à 30 ou 40.000 euros.
S'il prenait l'envie aux mécènes de se montrer beaucoup plus généreux, les archéologues pourraient entreprendre de dégager une fenêtre orientée, ou d'explorer les souterrains partant de la crypte et qui s'enfoncent sous terre, dont personne ne connaît l'issue.

Lirac (30) : la commune lance un appel aux donateurs pour sauver la fresque
Reportage F3 LR : J.Curato et E.Mangani

 

Sur le même sujet

Elan de solidarité pour nettoyer l’église Saint-Paul de la Paillade à Montpellier

Près de chez vous

Les + Lus