24h du Mans : C'est fini pour le Gardois Stéphane Sarrazin et Toyota

Série malheureuse pour les Toyota au Mans. / © ACO
Série malheureuse pour les Toyota au Mans. / © ACO

Enorme déception pour le pilote d'Alès Stéphane Sarrazin sur Toyota aux 24h du Mans. Longtemps en pôle position, l'écurie japonaise a vu ses espoirs partir en fumée après l'abandon vers 1h du matin de la voiture du Gardois (n°7 ) alors conduite par son équipier Kobayashi, puis de la toyota N°9.

Par Sylvie Bonnet

Il n'était pas au volant quand tout a déraillé pour Toyota mais c'est tout de même la défaite pour le pilote gardois Stéphane Sarrasin hors course depuis 01h du matin avec l'abandon de la voiture n°7 alors conduite par son équipier Kobayashi qui subit une grave avarie technique (embrayage)
Quelques minutes après la Toyota n°7, la malchance continue pour l'équipe japonaise  puisque la voiture n°9 a également été éliminée après un contact avec une autre voiture à la sortie des standes.  Ce dimanche il ne reste donc plus qu'une Toyota sur la piste, la n°8, qui pointait à la 15e place à 8 heures du matin,

La poisse pour Toyota


Jamais sacrée dans la Sarthe, l'écurie japonaise, habituée aux coups du sort comme l'an passé où elle était en tête à six minutes de l'arrivée, a une nouvelle fois vécu un scénario catastrophe pour sa 19e participation et la consternation était totale dans le garage de Toyota, où se lisait une terrible
déception sur les visages du pilote français Stéphane Sarrazin ou du Néerlandais Rob Leupen, directeur des opérations business chez Toyota Motorsport.

Sur le même sujet

SUIVEZ LE DAKAR 2017 SUR FRANCETV SPORT

Tarn : retour à la semaine des quatre jours dans les écoles de Castres

Près de chez vous

Les + Lus