Championnat de France d'enduro : les militaires nîmois bien classés pour la suite

Thibaut Passet / © Armée de terre
Thibaut Passet / © Armée de terre

La 3ème épreuve du Championnat de France d’Enduro moto avait lieu ce week-end à Bar-sur-Seine, dans l’Aube. En lice, trois militaires du 503e Régiment du Train, venus de Nîmes. L’un d’eux est en bonne place pour prétendre au titre.

Par R. D.

Les compétitions s’enchaînent pour les pilotes Yamaha du 503ème Régiment du Train. Après le Grand Prix du Portugal fin juillet, les trois militaires participaient ce week-end à la 3ème épreuve du Championnat de France d'enduro, une compétition moto tout terrain. Ils en reviennent avec les honneurs, et même plus.

La journée de samedi, le podium a échappé de peu au soldat Hugo Blanjoue. Celui-ci s’est battu pour les premières places, mais une erreur en milieu de journée l’a privé de podium. Il termine donc à la 4ème place.



Quelques erreurs aussi sur le parcours du 1ère classe Jean-Baptiste Nicolot, qui rapide et volontaire parvient tout de même à terminer 5ème. Le soldat Thibaut Passet termine quant à lui 10ème, notamment à cause de quelques problèmes au freinage.

Thibaut Passet / © Armée de terre
Thibaut Passet / © Armée de terre


Concurrence rude le deuxième jour, mais les Nîmois ne lâchent rien. Hugo Blanjoue finit 2ème, Jean-Baptiste Nicolot 6ème et Thibault Passet 7ème. Un classement de bon augure pour la suite, qui annonce de nouvelles bagarres. La performance d’Hugo Blanjoue, plus que jamais en lice pour le titre, sera particulièrement scrutée.

Prochaine étape pour l’équipe : Burg, en Allemagne, pour la 3ème épreuve du championnat d’Europe.

Sur le même sujet

SUIVEZ LE DAKAR 2017 SUR FRANCETV SPORT

Ligue 1 : à la limite du carton rouge, la pelouse de Montpellier repasse au vert

Près de chez vous

Les + Lus