Le diocèse de Nîmes en version 2.0 pour approcher les jeunes

Jésus en question et en réponse est une version 2.0, courte, amusante, sous le regard de la vierge Marie Le diocèse de Nîmes a décidé d'être plus visible sur les réseaux sociaux grâce au Père Nicolas.

Par Olivier Le Creurer

Notre star du web qui a délaissé sa soutane, peaufine sa première vidéo sur  " Jésus " au diocèse de Nîmes. Et si les voix du seigneur sont impenétrables, la voix du père Nicolas, elle, fait le buzz.  "J'essaie de ne pas me prendre pour Jésus. Tout ce que l'on veut montrer, c'est que moi, je bose pour lui. Je suis un humble prêtre à son service et on essaie de rejoindre les jeunes avec les moyens qu'ils utilisent aujourd'hui, tout simplement."

On essaie de rejoindre les jeunes avec les moyens qu'ils utilisent aujourd'hui

Version 2.0

Jésus en question et en réponse est une version 2.0, courte, amusante, sous le regard de la vierge Marie. "Les meilleurs évangélisateurs qui vont porter la bonne nouvelle de l'évangile, ce ne sont pas forcément les prêtres, ce sont ls jeunes là où ils sont et cette vidéo, ils s'en sont emparés."

Autre objectif  séduire, ceux  qui désertent les églises, ceux qui cherchent leur route sur les réseaux sociaux.
   

A l'image du pape François

A l'image du Pape François, branché et adepte du tweet, un nouvel outil pour message universel. 

Déjà 2500 clics

Une semaine aprés la diffusion sur la toile, miracle, 2500 clics comptalisés. Prêcher la bonne parole avec la bénédiction du Vatican semble un pari réussi.

Vos commentaires

Sur le même sujet

Hérault : des frais bancaires les plus chers de France

Actualités locales

Les + Lus