Feria de Pâques à Arles : le Nîmois Adrien Salenc triomphe

Archive / © Maxppp
Archive / © Maxppp

Pour la novillada matinale de la feria de Pâques à Arles, le jeune torero Adrien Salenc a signé dimanche le succès le plus spectaculaire en coupant trois oreilles tandis que l'Arlésien Andy Younes récoltait un trophée.

Par P.S. avec AFP

Cette novillada a eu la caractéristique de voir alterner trois toreros français ayant à combattre un bétail provenant de six élevages dont les propriétaires sont également français. Ainsi ont été appréciées les qualités des exemplaires de Fernay, Santa Ana, Los Gallos, San Sebastian, Cuillé et Gallon. Et, tout au long de la matinée, avec mobilité, noblesse ou tempérament particulièrement marqué, le comportement de ce bétail a apporté aux aficionados de réelles satisfactions.

1 oreille puis 2

Natif de Nîmes, Adrien Salenc a connu un succès d'éclat, et malgré le vent gênant qui a soufflé et contrarié les faenas de ses compagnons de cartel également, il a, avec ardeur, fermeté et vaillance trouvé les arguments pour imposer avec la muleta sa décision et les belles promesses de son style coloré.

Moins avantagé que les autre novilleros du jour par le comportement de ses adversaires, Tibo Garcia, Nîmois également, a toutefois étalé son sérieux et le soin apporté à la construction de ses faenas. Andy Younes, enfin, a confirmé la dimension de sa personnalité. Si son dernier combat a été gâché à cause de l'épée, sa première faena, en revanche, par sa délicatesse, sa domination et la limpidité du répertoire, a séduit à nouveau le public.


Sur le même sujet

Tarn : retour à la semaine des quatre jours dans les écoles de Castres

Près de chez vous

Les + Lus