Gard : le mur de Tresques enfin abattu pour prévenir le risque d'inondation

Tresques (Gard) - Le mur mesurait un mètre de haut et 20 mètres de long. Il a été abattu - 25 octobre 2017. / © Eric Mangani / France 3 Occitanie
Tresques (Gard) - Le mur mesurait un mètre de haut et 20 mètres de long. Il a été abattu - 25 octobre 2017. / © Eric Mangani / France 3 Occitanie

Les habitants de Tresques, dans le Gard, attendaient avec impatience que le mur qui longe la rivière Tave soit détruit. En cause : il accentuait le risque d'inondation en cas de forte crue, selon les riverains.

Par FM, JS, EM.

Un quart de siècle. C'est le temps que les habitants de Tresques, une commune du Gard, ont attendu avant la destruction d'un mur de 20 mètres de long et un mètre de haut au bord de la rivière Tave. Il a finalement été abattu ce mercredi.

Le mur, combiné à une haie de cyprès qui le longeait, faisait monter le niveau d'eau à chaque forte pluie
   

Un soulagement pour les habitants


La destruction du mur était l'attraction du jour. Elle représentait aussi un soulagement pour Marie Quadrat. La nonagénaire, qui ne quittait plus sa maison depuis plusieurs mois, est sortie de chez elle exprès pour savourer le spectacle.

Lors des crues de 2002, cette habitante des bords de la Tave a vu l'eau monter de deux mètres. Apeurée, elle s'était alors réfugiée au premier étage de sa villa.

Pour elle et tous les riverains du cours d'eau, la destruction et l'arrachage des arbres en bordure de terrain permettront que le ruisseau, transformé en torrent lors de fortes précipitations, reste dans son lit.
 
Pour l'instant, la Tave offre un spectacle idyllique… jusqu'au prochain épisode cévenol. Un événement que les villageois, grâce aux travaux de sécurisation, redoutent à présent un peu moins.

Gard : le mur de Tresques enfin abattu ce mercredi pour prévenir le risque d'inondation
Les habitants de Tresques, dans le Gard, attendaient avec impatience que le mur qui longe la rivière Tave soit détruit. En cause : il accentuait le risque d'inondation en cas de forte crue, selon les riverains. - F3 LR - Reportage : J. Sanna et E. Mangani

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Crèche de Béziers interdite

Près de chez vous

Les + Lus