La grogne des producteurs d'abricots du Gard

Les producteurs d'abricots du Gard passent à l'action. Alors que la récolte vient de commencer, les producteur dénoncent la concurrence déloyale des pays étrangers, notamment de l'Espagne. Ils se sont rendus samedi 27 mai 2017 dans plusieurs grandes surfaces.

Par Cyrielle Cabot

Samedi 27 mai 2017, plusieurs kilos d'abricots ont été déversés devant une grande surface de Nîmes.

Ce geste marque la colère d'une trentaine d'agriculteurs du Gard qui sont allés contrôler l'origine des fruits et leur prix dans plusieurs grands magasins. Le constat est sans appel : "On est envahi de marchandises espagnoles. Nous on veut une Europe avec une harmonisation !", explique l'un d'entre eux.

Une concurrence "déloyale"


En pleine campagne de production les arboriculteurs gardois n'arrivent pas à écouler leur marchandise. En cause, des coûts de production espagnols bien moins élevés qu'en France et des produits vendus beaucoup moins cher qui incitent les grandes surfaces à bouder la production locale.

Pas vraiment surpris de cette manifestation de mécontentement, les consommateurs soutiennent totalement les agriculteurs locaux.

L'opération s'est achevée par une vente improvisée des 1ères productions Gardoises d'abricot, devant un hypermarché de la périphérie Nîmoise.

La grogne des producteurs d'abricots du Gard
Inervenants : -David Sève, secrétaire général FDSEA Gard -Jacques Hilaire, producteur fruits et légumes de Roquemaure  - CALMELS Luc, PLOYART Anne, PORTELA-ROSA Virginie

 

Sur le même sujet

Portrait de Stéphane Sapinart, le nouvel entraîneur des Spacer's de Toulouse

Près de chez vous

Les + Lus