L’homme interpellé en gare de Nîmes poursuivi pour détention illégale d'armes

L'homme interpellé ce samedi en gare de Nîmes samedi soir, muni d'une arme factice, présenté ce lundi au parquet - 21 août 2017 / © Jaime Reina / AFP
L'homme interpellé ce samedi en gare de Nîmes samedi soir, muni d'une arme factice, présenté ce lundi au parquet - 21 août 2017 / © Jaime Reina / AFP

L’homme qui a semé la panique en gare de Nîmes ce samedi soir a été présenté ce lundi matin devant le parquet. Il a été laissé en liberté sous contrôle judiciaire et comparaitra devant le tribunal correctionnel le 26 septembre.

Par Joane Mériot

L’homme interpellé à la gare de Nîmes samedi soir avec une arme factice a été présenté au Parquet ce matin.

Il sera poursuivi pour détention illégale d’armes et détention de produits stupéfiants, il était en possession de résine de cannabis. Il a été laissé en liberté sous contrôle judiciaire et comparaitra devant le tribunal correctionnel le 26 septembre.


Ce samedi, la gare de  Nîmes a été évacuée et bouclée par les forces de l’ordre aux alentours de 21h.
Un passant avait donné l’alerte, un homme âgé d’une trentaine d’années se trouvait dans un coin de la gare en train de manipuler une arme.
L'homme a finalement été interpellé, et placé en garde à vue, son arme s'est avéré être un pistolet factice.

Interpellé avec un pistolet d’alarme et de la résine de cannabis, l'homme est présenté aujourd'hui devant le parquet de Nîmes.

Sur le même sujet

Au commissariat de Toulouse, des élèves de CM2 découvrent le métier de policier

Près de chez vous

Les + Lus