Le responsable présumé de 18 départs de feu dans le Gard ne sera pas emprisonné

Le palais de justice de Nîmes / © MAXPPP
Le palais de justice de Nîmes / © MAXPPP

Arrêté le 3 août 2017 avec trois autres personnes, un jeune homme était visé par une information judiciaire pour destruction par incendies de voies, forêts, landes, maquis ou plantations. Il était soupçonné d'avoir provoqué volontairement plusieurs départs de feu dans le Gard.

Par C.C

Le 3 août dernier, quatre personnes, dont deux mineurs, étaient interpellées par les gendarmes du Gard, suspectés d'être responsables d'au moins 18 départs de feu en quelques jours dans le secteur de Roquemaure et de Pajaut.

Présentés au parquet de Nîmes, une information judiciaire avait alors été ouverte. Le parquet de Nîmes réclamait jusqu'à 15 ans de réclusion. 



Le verdict est finalement tombé vendredi 25 août 2017. Le principal suspect ne sera pas emprisonné mais assigné à résidence sous surveillance électronique d'après les informations du Midi libre



Sur le même sujet

Au commissariat de Toulouse, des élèves de CM2 découvrent le métier de policier

Près de chez vous

Les + Lus