A l'Isle-Jourdain, l'éclairage public s'éteindra la nuit

A partir de lundi soir, les lampadaires de la ville de l'Isle Jourdain s'éteindront entre minuit et 6 heures du matin. / © MaxPPP
A partir de lundi soir, les lampadaires de la ville de l'Isle Jourdain s'éteindront entre minuit et 6 heures du matin. / © MaxPPP

Pour réduire sa consommation d'énergie, la commune de l'Isle-Jourdain dans le Gers va éteindre son éclairage public entre minuit et six heures du matin, sauf pour le centre-ville et les grands axes. Un geste écologique et économique.

Par Delphine Gerard

Extinction des feux à minuit. A partir de ce lundi soir, les habitants de Samatan n'auront plus d'éclairage public entre minuit et six heures du matin. Après une phase test de deux mois sur plusieurs quartiers de la ville, cette action est généralisée sur la commune de 8 500 habitants, en excluant toutefois le centre-ville et les axes principaux. 

L'argument est d'abord écologique. La réduction de la consommation d'énergie fait partie des objectifs de la loi de transition énergétique. L'action de la ville de l'Isle-Jourdain "Extinction des lumières en milieu de nuit" est une étape, qui va être complété par l'installation d'ampoules basse consommation.

Une action qui fait écho au combat de nombreuses associations, pour réduire la pollution lumineuse. Chaque année en octobre, est organisé le "Jour de la nuit", durant lequel de nombreuses communes éteignent leurs lumières la nuit; l'Association nationale pour la protection du ciel et de l'environnement nocturne organise aussi chaque année un concours villes et villages étoilés, récompensant les communes les moins polluantes au niveau lumineux.

Le maire de L'Isle-Jourdain, Francis Idrac, s'est inspiré des communes de l'agglomération toulousaine qui pratiquent déjà les extinctions d'éclairage public la nuit (Tournefeuille, Colomiers...). Outre l'argument écologique, il met en avant l'économie de cette action : 41 500 euros de dépense en moins sur le budget 2017. "Sachant que notre commune perd 100 000 euros de dotation de l'Etat par an, il nous faut chercher toutes les pistes d'économie. " Cette action donc va permettre de "diviser par deux la facture d'éclairage public".

D'autres communes ont déjà mis en pratique l'extinction des éclairages publics la nuit. 18 en Haute-Garonne, 24 dans les Hautes-Pyrénées et 59 dans le Lot. Les départements de l'Ariège, du Tarn-et-Garonne, du Tarn et de l'Aveyron n'ont que quelques communes concernées. Dans le Gers, la commune de Samatan pratique aussi l'extinction partielle des éclairages de certains quartiers de la commune entre minuit et cinq heures du matin.




Sur le même sujet

Au commissariat de Toulouse, des élèves de CM2 découvrent le métier de policier

Près de chez vous

Les + Lus