Deux familles de Vic-Fezensac élevées au rang de Justes parmi les Nations

Les deux couples honorés à Viq-Fezensac sont aujourd'hui décédés. Ce sont leurs descendants qui ont reçu la médaille de Justes parmi les Nations, en présence de deux des enfants sauvés à l'époque. / © Christine Ravier / France 3 Midi-Pyrénées
Les deux couples honorés à Viq-Fezensac sont aujourd'hui décédés. Ce sont leurs descendants qui ont reçu la médaille de Justes parmi les Nations, en présence de deux des enfants sauvés à l'époque. / © Christine Ravier / France 3 Midi-Pyrénées

Six membres d'une même famille ont été cachés pendant deux ans à Vic-Fezensac dans le Gers, au cours de la seconde guerre mondiale. Les deux familles qui les ont sauvées ont reçu dimanche la médaille de Justes parmi les Nations. 

Par Laurence Boffet

Lorsque la seconde guerre mondiale éclate, la famille Schreiber vit à Anvers, en Belgique. Le père meurt en 1939. Pour échapper aux nazis, la mère, ses parents et ses enfants trouvent refuge dans le Gers, à Vic-Fezensac, en 1942. Ils y seront cachés pendant deux ans par deux familles du village. Abrités dans leurs maisons, cachés parfois dans une grange, ils seront protégeés des rafles contre les juifs. A Vic-Fezensac, 3 000 habitants, tout le monde sait mais tout le monde se tait. Ni cette famille ni ceux qui la protègent ne seront dénoncés.

72 ans après la fin de la guerre, le village a célébré dimanche ces deux familles courageuses. A l'hôtel de ville, les familles Garette et Durban se sont vues remettre la médaille des Justes parmi les Nations de l'institut Yad Vashem de Jerusalem. Ce sont les descendants de ces deux couples aujourd'hui décédés qui ont reçu cette distinction en présence de deux des enfants sauvés à l'époque. Leurs copains d'école qu'ils ont retrouvés avec une grande émotion. 

Voyez le reportage de Christine Ravier et Jack Levé :
Médaille de Justes parmi les Nations pour deux familles de Vic-Fezensac (32)
Six membres d'une même famille ont été cachés pendant deux ans à Vic-Fezensac au cours de la seconde guerre mondiale. Les deux familles qui les ont sauvées ont reçu dimanche la médaille de Justes parmi les Nations. Ce sont les descendants de ces deux couples aujourd'hui décédés qui ont reçu cette distinction.

Sur le même sujet

Figueres (Espagne) : le corps de Dali exhumé 28 ans après sa mort pour des tests ADN

Près de chez vous

Les + Lus