Une association invite les randonneurs pyrénéens et gersois à devenir des “ramasseurs volontaires”

Ramasser les déchets tout en se baladant : bientôt un réflexe ? / © Greent Trek
Ramasser les déchets tout en se baladant : bientôt un réflexe ? / © Greent Trek

Greentrek, une association qui a pour vocation de développer un tourisme engagé et responsable, invite les randonneurs des Alpes, des Pyrénées, du Gers et des îles du Ponant à ramasser les déchets qu'ils trouvent au cours de leurs pérégrinations. 10 000 sacs vont ainsi être distribués cet été. 

Par M.M. avec AFP

"Utiliser" les randonneurs épris de nature pour dépolluer les montagnes : il fallait y penser. Greentrek l'a fait.
Pour la quatrième année consécutive, l'association, dont l'objectif est de développer un tourisme responsable et engagé, va sensibiliser les amoureux de la randonnée à des gestes écologiques simples. 

Dans les Alpes, les Pyrénées, le Gers et les îles du Ponant, 10 000 sacs seront distribués à partir du 25 juillet via les gîtes, les refuges, les offices de tourisme aux grimpeurs soucieux d'environnement. L'objectif ? Ramasser les déchets trouvés sur les chemins. Tout simplement. 

"A l'échelle individuelle, ce n'est pas grand chose, mais si des milliers de gens se mobilisent, il y a un véritable impact", a expliqué Antoine Dary, le président de Greentrek.

GreenTrek estime que depuis trois ans près de 24 000 tonnes de déchets ont été collectées via cette opération sur les sentiers des Alpes et des Pyrénées.
Cette estimation est basée sur des résultats enregistrés sur le GR70, dans les Cévennes, qui relie Le Puy-en-Velay et Alès, indique l'association.

En 2014, l'association avait déjà organisé une marche éco-responsable dans le massif du Néouvielle. 

Sur le même sujet

Loisirs d'été : testez le baptême en planeur à Auch

Près de chez vous

Les + Lus