Élections 2017
avec

Rechercher un résultat

Haute-Garonne : les opposants à Val Tolosa organisent une marche nuptiale

Les opposants à Val Tolosa sur le plateau de la Ménude mercredi matin
Les opposants à Val Tolosa sur le plateau de la Ménude mercredi matin

Samedi 17 décembre, les opposants au projet de centre commercial Val Tolosa organisent une marche dite "nuptiale", un cortège de 15 kms pour rallier la Préfecture de Toulouse et pour montrer une détermination qui ne faiblit pas. 

Par Marie Martin

Décidément, les opposants au projet Val Tolosa ne manquent ni d'opiniâtreté, ni d'imagination pour faire entendre leur voix...

Samedi 17 décembre, un cortège dit nuptial quittera tôt le matin Plaisance-du-Touch, direction la Préfecture de Toulouse. 15 kilomètres de marche pour dire et redire non au grand centre commercial Val Tolosa, que les opposants jugent "inutile, périmé et illégal". 

Les marcheurs volontaires pourront être rejoints en cours de parcours par d'autres soutiens.

L'idée ? Mettre en scène un mariage public-privé. Une union que ces opposants voudraient bien ne jamais voir aboutir car, disent-ils dans un communiqué publié mercredi, le marié - soit le maire de Plaisance-du-Touch - a commis une "illégalité", en renouvellant un permis de construire annulé par la justice

Ils espèrent que l'Etat annulera ce nouveau permis, tout comme cette nouvelle autorisation de détruire et déplacer des espèces naturelles protégées sur le site.

Les travaux d'aménagement de la future route d'accès au méga centre commercial, rétrocédée par le conseil départemental  à la commune de Plaisance-du-Touch (Haute-Garonne), ont en effet démarré fin septembre. Trop vite, en tout cas "plus vite que la musique", selon les opposants de longue à ce pharaonique projet

Val Tolosa est un projet qui date de près de 15 ans et qui ne fait pas l'unanimité. L'enquête publique réalisée dans le courant de l'été 2016 sur le projet du centre commercial "a recueilli de très nombreux avis dont une majorité (55%) a exprimé très fortement l’opposition de la population à ce projet", argumente le Collectif Non à Val Tolosa.




A lire aussi

Sur le même sujet

Législatives Hérault : Si j'étais député dans la 7e circonscription

Près de chez vous

Les + Lus