Décès de Raymond Kopa: Just Fontaine pleure "un frère aîné"

"C'était comme un frère aîné", a réagi vendredi l'ancien footballeur Just Fontaine après le décès à 85 ans de son frère d'armes Raymond Kopa, "première légende" du football français.

Raymond Kopa et Just Fontaine
Raymond Kopa et Just Fontaine © Maxppp
Des nuits à parler de foot
"En 58 (au Mondial, ndlr), on partageait la même chambre, on passait des nuits à parler foot", a déclaré à l'AFP Fontaine qui détient toujours le record du nombre de buts dans une Coupe du Monde (13 en 1958).
Lors de ce Mondial, Kopa et Fontaine se sont hissés avec les Bleus jusqu'en demi-finales où la France a longtemps tenu tête au Brésil du jeune Pelé, avant de céder 5-2.
Les Français ont fini troisièmes.

Un duo magique
"Raymond avait du caractère, moi aussi et ça a fait un duo magique. C'était la première légende du foot français, il est parti au Real, il a gagné trois Coupes d'Europe des clubs champions", a poursuivi Fontaine, qui a joué avec Kopa au Stade de Reims.
"Il dribblait et moi je marquais. C'était un dribbleur et tant qu'il n'avait pas fini, il ne donnait pas sa passe. Et j'étais toujours là quand il la faisait", a encore dit Fontaine, "bouleversé" par la disparition de Kopa dont il était resté
très proche.

Raymond Kopa, vainqueur de trois Coupes d'Europe avec le Real Madrid (1957, 1958, 1959) et Ballon d'Or en 1958, est décédé vendredi à l'âge de 85 ans, des suites d'une longue maladie.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
décès football sport
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter