Élections 2017
avec

Rechercher un résultat

Les difficultés de l'A400M plombent les bénéfices d'Airbus

L'A 400 M,  un avion militaire d'une extrème efficacité / © Maxppp
L'A 400 M, un avion militaire d'une extrème efficacité / © Maxppp

Le géant européen de l'aéronautique Airbus a vu son bénéfice net chuter de 63% en 2016 à 995 millions d'euros, fortement affecté par les effets de change et par une provision de 2,2 milliards d'euros passée sur l'avion de transport militaire A400M.

Par MP + AFP

"Nous avons honoré les engagements pris l'année dernière en termes de performances et d'objectifs, à l'exception de l'A400M qui a représenté une charge totale de 2,2 milliards d'euros en 2016", a reconnu le président exécutif Tom Enders, cité dans un communiqué.

"Réduire les risques et renforcer l'exécution de ce programme est absolument prioritaire en 2017", a ajouté le patron de l'avionneur européen.

Airbus a livré 17 A400M en 2016 contre 11 en 2015, et deux depuis le début de l'année 2017.

Surcoûts, retards, accident
Le programme A400M a connu une gestation difficile qui s'est traduite par d'importants surcoûts et des retards pour l'appareil.
Il a également été marqué par un accident tragique au printemps 2015 en Espagne qui avait coûté la vie à quatre personnes parmi les six membres d'équipage, lors d'un vol d'essai près de Séville.
Equipé de quatre turbopropulseurs, cet avion militaire est conçu pour transporter jusqu'à 37 tonnes de matériel et réaliser l'ensemble des missions liées au transport.


Airbus a annoncé à l'automne 2016 un plan de suppression d'emplois de 1.164 postes en Europe dans le cadre d'une restructuration du groupe
afin de réduire les coûts.

Sur le même sujet

A Toulouse le tirage au sort pour entrer à l'université ne fait pas l'unanimité

Près de chez vous

Les + Lus