Fausse alerte sur un vol Toulouse-Oran... à cause d'une déception amoureuse

Photo d'illustration / Fabrice Valéry / France 3
Photo d'illustration / Fabrice Valéry / France 3

Une femme de 32 ans a appelé la police lundi soir à Toulouse pour prévenir d'un incident sur le vol Toulouse-Oran de mardi. Après vérification, elle voulait se venger de son ex-compagnon. Placée en garde à vue puis libérée, elle sera convoquée devant le tribunal. 

Par Fabrice Valery

"Un passager va poser problème demain sur le vol Toulouse-Oran". Une femme a appelé anonymement la police à Toulouse lundi soir vers 22h30 pour dénoncer un acte délictueux qu'un homme devait commettre le lendemain sur le vol Toulouse-Oran, a-t-on appris de source policière. Selon elle, l'homme était l'ex-compagnon d'une "connaissance". 

La police a identifié le numéro de téléphone et une patrouille de la Brigade Anti-Criminalité (BAC) s'est rendue sur place. La femme de 34 ans a alors reconnu qu'il s'agissait d'un canular : elle vivait mal sa séparation avec son compagnon et avait décidé de se venger sachant qu'il prendrait le vol Toulouse-Oran de mardi.

"Je voulais qu'il ait des problèmes" a-t-elle avoué en garde à vue. Elle a finalement été libérée et comparaîtra bientôt devant la justice dans le cadre de la procédure de "plaider coupable". 

Vos commentaires

Sur le même sujet

Le militaire agressé au Louvre était du 1er RCP de Pamiers

Actualités locales

Les + Lus