Sur Instagram, ce Toulousain affiche une ville sale, polluée et bruyante

Un Toulousain a créé un compte Instagram, toulouse_ville_sale, et y publie quotidiennement des photos d'un Toulouse que l'on n'aimerait pas voir. Il veut sensibiliser les élus "à la réalité" de la propreté à Toulouse. / © Capture d'écran Instagram
Un Toulousain a créé un compte Instagram, toulouse_ville_sale, et y publie quotidiennement des photos d'un Toulouse que l'on n'aimerait pas voir. Il veut sensibiliser les élus "à la réalité" de la propreté à Toulouse. / © Capture d'écran Instagram

Fatigué de voir Toulouse sale, un Toulousain a créé deux comptes Instagram où il relaie, en photos et vidéos, les situations qu'il rencontre. Il dénonce un manque de cohérence de la municipalité concernant la propreté, mais aussi la place laissée aux piétons.

Par Aubin Laratte

"Je ne suis pas là pour faire chier le monde, j'aime juste ma ville et je veux qu'elle devienne agréable à vivre." Arnaud a créé il y a une dizaine de jours deux comptes Instagram : toulouse_ville_sale et toulousebruyantepolluee. L'objectif ? "Sensibiliser les décisionnaires" sur le sujet de la propreté, du bruit et de la pollution à Toulouse.

"Je fais dix à quinze kilomètres à pied par jour pour aller et revenir du travail, explique Arnaud à France 3. Et quand je marche, je me rends compte à quel point la ville est sale, mais aussi quelles sont les difficultés que nous rencontrons, nous, piétons." Il s'est engagé dans des associations pour changer ça : sans succès. Les mails à la mairie et les élus n'ont rien changé non plus.

Des endroits qui regorgent de déchets


"Je me suis dis que les images étaient plus importantes", explique-t-il. C'est alors qu'il créé ces deux comptes Instagram. "Il y a des endroits, certains que l'on cherche à mettre en valeur, qui sont sales !", expose-t-il à France 3. Il prend pour exemples les bords de Garonne qui regorgent de déchets.


Autre point qu'il dénonce : la place, qu'il juge "insuffisante", laissée aux piétons. "Il y a trop de voitures en centre-ville", considère-t-il. Sur son compte Instagram, il poste des photos d'embouteillages dans les rues du centre-ville.

Par cette initiative "citoyenne, pas politique", Arnaud souhaite une chose : montrer aux élus "la réalité". "Ce n'est pas en s'attaquant à ces problèmes un peu à droite, à un peu gauche, ici et là, que l'on va y venir à bout, déplore-t-il. Il y a clairement aujourd'hui un manque de cohérence de la part de la municipalité."

Sur le même sujet

A Toulouse, des parents d'élèves se mobilisent pour des familles sans logement

Près de chez vous

Les + Lus