Karim et Lucille vont rejoindre Toulouse à Casablanca à vélo pour promouvoir le zéro déchet

Lucille Cassan et Karim Guerch vont quitter Toulouse, le 17 septembre, pour rejoindre Casablanca à vélo. / © DR
Lucille Cassan et Karim Guerch vont quitter Toulouse, le 17 septembre, pour rejoindre Casablanca à vélo. / © DR

Karim Guerch et Lucille Cassan vont quitter Toulouse, le 17 septembre, pour rejoindre Casablanca au Maroc à vélo. L'idée est de promouvoir le zéro déchet et la protection de l'environnement ainsi que récolter des dons pour une association marocaine.

Par Aubin Laratte

Ils ne se connaissent que depuis un an, mais s'apprêtent à passer toutes leurs journées et nuit ensemble pendant un mois. Karim Guerch et Lucille Cassan partiront de Toulouse, le 17 septembre, pour arriver à Casablanca, au Maroc, le 15 octobre. Le tout à vélo et dans une démarche zéro déchet.

Karim et Lucille vont parcourir quasiment 2100 kilomètres pour rejoindre Casablanca. "Notre objectif est de le faire sans ne produire aucun déchet", explique à France 3 Karim Guerch. Il habite aujourd'hui Toulouse après être né et avoir grandi au Maroc les 18 premières années de sa vie. "Au début, je voulais partir seul juste pour le plaisir, explique-t-il. J'ai ensuite rencontré Lucille et, tous les deux, on a voulu donner un sens à ce voyage."

Soutien à l'association marocaine Bahri

Quel est donc ce sens ? "Ne pas produire de déchet, sensibiliser les gens à la protection de l'environnement et récolter des dons pour l'association marocaine Bahri." Cette association veut sensibiliser la population à la protection de l'environnement et agit contre la dégradation des plages de Casablanca et plus largement des côtes marocaines. L'arrivée des deux sportifs à Casablanca coïncidera avec une grande opération nettoyage des plages.

Karim et Lucille ont déjà récupéré 4 000 euros de dons de la part d'entreprises marocaines pour l'association Bahri. Une fois lancés dans la course, "on va lancer une cagnotte dans la course pour récupérer des plus petits dons", explique Karim Guerch.

D'ici le départ, le 17 septembre, à la fin du festival Electro Alternativ à Toulouse, Karim et Lucille se préparent. "C'est beaucoup de footings, des grandes sorties, j'ai été plusieurs fois à des festivals à vélo", expose Karim Guerch, grand baroudeur. Pendant le voyage, ils rencontreront des gens pour parler du développement durable et filmeront les témoignages pour en faire un film. Chaque nuit, ils dormiront en tente ou à la belle étoile.

Sur le même sujet

L'Italien Pippo Pollina et ses chansons à texte enchantent les Toulousains

Près de chez vous

Les + Lus