Dans le Lauragais, près de Toulouse, les élus votent la taxe “couches culottes”

Les assistantes maternelles de la communauté de communes de Terres Lauragais vont devoir payer une taxe annuelle de 92 €.  / © Neville Mountford-Hoare / MaxPPP
Les assistantes maternelles de la communauté de communes de Terres Lauragais vont devoir payer une taxe annuelle de 92 €. / © Neville Mountford-Hoare / MaxPPP

C'est une taxe dont devront s'acquitter chaque assistante maternelle de la communauté de communes de Terres Lauragais. Les élus ont voté une taxe de 92 euros par an. La logique ? Elles jettent plus de couches que les autres foyers et devraient donc payer en conséquence.

Par Aubin Laratte

Car elles s'occupent d'enfants, les assistantes maternelles mettent davantage de couches dans les poubelles que les autres foyers. Et la communauté de communes de Terres Lauragais compte bien leur faire payer : le 11 juillet, ses élus ont voté une taxe annuelle de 92 euros pour chacune d'elles, selon France Bleu Toulouse.

L'idée de cette taxe "couches culottes" remonte à plus d'un an. Lorsque les élus en avaient émis l'idée en mai 2016, les assistantes maternelles étaient montées au créneau. Sur une pétition, réunies derrière un collectif, elles avaient recueilli près de 15 000 signatures.

"Vous n'êtes pas sans savoir que durant la garde de l'enfant chez l'assistante maternelle, ce dernier n'est pas à son domicile et donc ne produit pas de déchet chez ses parents. Il y a donc transfert de déchets alors que la redevance de ces derniers est déjà financée par les parents", expliquaient-elles dans cette pétition.

Les professionnelles se disent prêtes à saisir le tribunal administratif pour faire annuler cette décision. L'intercommunalité répond elle, de son côté, être dans son droit et faire respecter le principe d'égalité devant l'impôt.

Sur le même sujet

Vernet-les-Bains : le Casino rouvre ses portes

Près de chez vous

Les + Lus