Lauragais : la taxe couche-culotte définitivement abandonnée

Le ministère de la famille juge illégale la taxe couches-culottes. / © MAXPPP
Le ministère de la famille juge illégale la taxe couches-culottes. / © MAXPPP

Votée en juillet par le conseil communautaire de Terre Lauragais, la taxe couches-culottes qui devait contraindre les nounous à payer une redevance de 92 euros, a été définitivement abandonnée après un an de polémique. 

Par Cécile Frechinos

Les assistantes maternelles du Lauragais peuvent changer leurs bébés l'esprit tranquille. La taxe couches-culottes, votée en juillet dernier par le conseil communautaire de Terre Lauragais, a finalement été annulée. Elle prévoyait de faire payer aux nounous une redevance de 92 euros pour les déchets générés dans le cadre de leur activité, en plus d'une redevance dédiée aux ordures ménagères. Mais le ministère de la famille a estimé que cette facturation été illégale.  

Un an de bataille 


En 2016, le projet avait déjà été évoqué, dans une seule communauté de communes du Lauragais. Mais une centaine de nounous vent debout avait lancé une pétition, qui avait recueilli plus de 15 000 signatures, provoquant l'annulation de cette mesure. Le gouvernement précédant avait déjà tranché : cette taxe n'était alors pas légale aux yeux du ministère de la Famille.

Mais le conseil communautaire de Terre Lauragais a souhaité tenter sa chance à son tour. Ce regroupement de trois communautés de communes a donc décidé en juillet dernier de revoter cette redevance.
Même redevance, même mobilisation des assistantes maternelles et même réponse du ministère. La taxe couches-culottes n'est pas légale. Cette fois elle serait définitivement enterrée. 


La taxe couches-culottes abrogée dans le Lauragais.




Sur le même sujet

60 personnes réunis à Nîmes pour défendre le droit au logement

Près de chez vous

Les + Lus