Nouvelle attaque de l'ours Goiat sur un cheval dans les Pyrénées espagnoles

© Conselh Generau d’Aran
© Conselh Generau d’Aran

L'ours Goiat fait à nouveau parler de lui. Le 30 mai, le cadavre d'un cheval de près de 400kg a été retrouvé. Il ne fait aucun doute que Goiat est l'auteur de cette nouvelle prédation en raison des relevés GPS. Il s'agit de la deuxième attaque sur un équidé imputable à l'ursidé depuis son réveil.

Par Emmanuelle Gayet

Le 30 mai, dans le Val d'Aran espagnol, un cheval a été retrouvé mort à la suite d'une attaque de l'ours Goiat. L'identité du prédateur est confirmée par les relevés GPS dont fait l'objet l'ours Goiat. Ce dernier est équipé d'un émetteur depuis sa réintroducion en juin 2016 dans le Parc Natuel d'Alt Pireneu. C'est la deuxième fois en un mois que le plantigrade s'en prend à un équidé. En effet, tout début mai, il avait tué un ânon d'une exploitation aranaise espagnole, où ont été retrouvés les restes partiellement dévorés de l'animal. Par ailleurs, on lui attribue également la mort 11 brebis et 2 agneaux à Bagergue

Cet événement permet de confirmer que Goiat se trouve actuellement sur le versant espagnol des Pyrénées. On se souvient qu'il a à plusieurs reprises traversé la frontière avec la France. Il avait notamment été aperçu quelques mois après sa réintroduction par un habitant de Cazaux-Layrisse alors qu'il passait par son jardin.

A lire aussi

Sur le même sujet

Tarn : retour à la semaine des quatre jours dans les écoles de Castres

Près de chez vous

Les + Lus