Premier vol réussi entre Tarbes et Toulouse pour Blade, l'aile d'avion “révolutionnaire” d'Airbus

L'A340 équipé des ailes Blade / © Airbus
L'A340 équipé des ailes Blade / © Airbus

Airbus a fait voler ce mardi un A340 avec une nouvelle génération d'ailes, un prototype qui pourrait faire économiser 5 % de carburant. 

Par Fabrice Valery

C'est un Airbus A340 bardé d'électronique et de capteurs qui a pris son envol de Tarbes (Hautes-Pyrénées) ce mardi 26 septembre et s'est posé sans encombre quelques heures plus tard à Toulouse-Blagnac, après un premier vol technique, qui, selon Airbus s'est déroulé sans problème.

Le reportage de Maria Lafourcade et Emmanuel Fillon :
Essai concluant pour "Blaide" la nouvelle aile d'avion révolutionnaire d'Airbus


Cet avion est en effet équipé d'une aile "révolutionnaire" : c'est le projet Blade que développe l'avionneur européen depuis plusieurs années et qui a vécu ce mardi une étape importante avec ce premier vol.

Cette aile a pour objectif de réduire la consommation de carburant et le rejet de CO2 dans l'air d'environ 5 % sans pour autant altérer les performances de l'avion. Pour cela les ingénieurs d'Airbus travaillent sur la laminarité, la capacité de l'aile à laisser glisser le plus possible l'air et d'éviter les frottements. 

L'aile a été assemblée en Espagne avant d'être montée sur un A340 dans les hangars de l'entreprise Tarmac Aerosave à Tarbes, comme le montre Airbus dans cette vidéo : 

Après le premier vol réussi de ce prototype, les ingénieurs vont analyser les milliers de données recueillies avant de nouveaux vols d'essai. On ignore à quelle échéance ces ailes pourraient être installées sur des avions de ligne. 

Sur le même sujet

Au commissariat de Toulouse, des élèves de CM2 découvrent le métier de policier

Près de chez vous

Les + Lus