Présidentielle : ces résultats qui sortent de l'ordinaire

Toulouse plébiscite Jean-Luc Mélenchon, en lui accordant 29,16 % des voix. / © France 3 Occitanie
Toulouse plébiscite Jean-Luc Mélenchon, en lui accordant 29,16 % des voix. / © France 3 Occitanie

Zoom sur les records ou les petites "bizarreries" de ce second tour de l'élection présidentielle, dans les huit départements qui composaient il y a peu la région Midi-Pyrénées. 

Par Marie Martin

La plus faible abstention


La palme de la plus faible abstention départementale revient... au Gers !
Les électeurs gersois n'ont pas boudé le scrutin. Ils ont voté à plus de 80 %. C'est tout de même un peu moins qu'au 1er tour de l'élection présidentielle (84,11 % de participation). 

Deux autres départements d'Occitanie sont dans le peloton de tête national : le Lot avec 20,03 % seulement d'abstention arrive en 4ème position, suivi de peu par l'Aveyron (6ème position) avec 20,14 % d'abstention. 


Les communes 100 % Macron


En France, 26 communes n'ont accordé aucune voix à la candidate du Front National, Marine Le Pen. Parmi elles, quatre se situent dans les Hautes-Pyrénées, quatre en Haute-Garonne et une en Ariège.
Il s'agit de villages de moins de 80 électeurs : 
  • Camous (65) 
  • Fréchendets (65) 
  • Gez-ez-Angles (65)
  • Vielle-Louron (65)
  • Baren (31) 
  • Caubous (31)
  • Benque-Dessous-et-Dessous (31)
  • Trébons-de-Luchon (31)
  • Orus (09)
Par ailleurs, le candidat d'En Marche ! a fait un de ses meilleurs scores en Haute-Garonne, dans la petite commune de Portet-de-Luchon où les électeurs l'ont élu à 95,45 % (soit 21 voix pour macron et 1 pour Marine Le Pen). 


Les communes 100 % Marine Le Pen ?


A priori, il n'y en a pas en ex-Midi-Pyrénées mais à Balignac, dans le Tarn-et-Garonne, la candidate du Front National a été élue à 95 %, dimanche 7 mai. 20 électeurs ont voté FN, contre 1 pour Emmanuel Macron. 


Parfaite égalité

Emmanuel Macron et Marine Le Pen ont obtenu une parfaite égalité dans 311 communes françaises. Trois d'entre elles se trouvent l'une dans le Tarn-et-Garonne, l'autre dans le Tarn. A Gasques (82), sur 335 électeurs inscrits, 120 ont donné leur à Emmanuel Macron, 120 à Marine Le Pen. 
A Frauseilles (81), 81 électeurs inscrits, c'est un 28/28 voix pour chacun des deux candidats. Et à Tonnac, toujours dans le Tarn, 33 voix sont allés à Marine Le Pen et Emmanuel Macron.

Dans ces deux départements, Macron et Le Pen sont souvent au coude-à-coude. Deux voix seulement les séparent à Campsas, Escatalens, Saint-Michel, Génébrières, Lafitte et Montagudet dans le Tarn-et-Garonne, et deux voix encore à Saint-Cirgue, Garrevaques, Lacabarède, Puycalvel et Missècles dans le Tarn. 

Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS SENATORIALES 2017 SUR FRANCE INFO

manifestation contre les compteurs Linky à Albi

Près de chez vous

Les + Lus