Qualité de l'air : la circulation alternée (avec vignettes anti-pollution) débarque à Toulouse

© MAXPPP
© MAXPPP

A l'occasion de l'inauguration des nouveaux locaux d'Atmo Occitanie ce mardi, le préfet de Haute-Garonne a indiqué qu'il prendra avant la fin de l'année un arrêté instituant la circulation alternée les jours de pollution de l'air à Toulouse. Révolution !

Par Fabrice Valery

C'est une mesure qui va concerner des centaines de milliers d'habitants/automobilistes de l'aire urbaine de Toulouse. Le préfet de Haute-Garonne, Pascal Mailhos, a annoncé mardi 19 septembre la mise en place prochaine de la circulation alternée à Toulouse et dans la métropole lors des épisodes de pollution de l'air

Un arrêté préfectoral est en cours de rédaction et sera signé "avant la fin de l'année" a indiqué le préfet à nos confrères de France Bleu Toulouse. Une déclaration faite à l'occasion de l'inauguration des nouveaux locaux à Toulouse d'Atmo Occitanie, qui mesure la qualité de l'air sur la région.

Jusqu'à présent, malgré de fréquents épisodes de pollution de l'air, Toulouse n'était pas concernée par la circulation alternée


Pas de numéros d'immatriculation mais des vignettes de couleur

Une grande partie de cette pollution provient de la circulation automobile. L'alternat sera donc institué non pas sur la base du dernier numéro (pair ou impair) de la plaque d'immatriculation du véhicule, mais en fonction de la "pollution réelle" : il faudra donc que les automobilistes se procurent la fameuse vignette Crit'Air, comme à Paris, de couleur différente selon le modèle et l'âge du véhicule

Le préfet a également annoncé que la vitesse pourrait être réduite au nord de Toulouse sur l'A62, en provenance de Bordeaux et Montauban. La vitesse y est actuellement limitée à 130 km/h. 

Enfin, il a parlé d'une initiative pour limiter la pollution issue des systèmes de chauffage. 

Sur le même sujet

Grève à l'EHPAD de Rouffiac Tolosan

Près de chez vous

Les + Lus