Qudus, un artiste atypique sur la scène du festival de danse contemporaine de Toulouse

Avec Africaman Original, son nouveau spectacle, Qudus Onikeku mêle danse, stand up et performance. / © ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP
Avec Africaman Original, son nouveau spectacle, Qudus Onikeku mêle danse, stand up et performance. / © ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP

Le Festival de danse contemporaine de Toulouse fait la part belle à la jeune scène internationale. C'est l'occasion de découvrir un artiste nigerian atypique : Qudus Onikeku.

Par Laurence Boffet

Il a choisi la danse comme moyen d'expression. "C'est une façon de parler de tout", dit-il, "de la vie, de la politique, des racines, de l'identité, de voyages, de rencontres". Avec son nouveau spectacle, Africaman Original, Qudus Onikeku se raconte sur la scène du théâtre Sorano. Solaire et chaleureux, il chante, parle, danse sur la musique de Fela, chanteur emblématique du Nigéria, son pays d'origine. Et finit par emporter le public dans sa danse...

Voyez le reportage de Claire Sardain et Laurence Boffet :
Qudus Onikeku
A Toulouse, le festival de danse contemporaine, qui se poursuit jusqu'au 4 février, fait la part belle à la jeune scène internationale. C'est l'occasion de découvrir un artiste nigerian atypique. et son spectacle Africaman Original : Qudus Onikeku.  - Claire Sardain / Laurence Boffet
Qudus était l'invité du Festival de danse contemporaine de Toulouse. Organisé par le Centre de développement chorégraphique, il fait la part belle à la jeune scène internationale et se poursuit jusqu'au 4 février. 

 

Sur le même sujet

toute l'actu Danse

Montpellier : un millier de personnes ont rendu un dernier hommage à Joaquim

Près de chez vous

Les + Lus