Toulouse : pour les 16 ans d'AZF, des cérémonies (encore) dispersées à un mois de l'issue du procès

Lors des cérémonies de 2015 / © Rémy Gabalda / AFP
Lors des cérémonies de 2015 / © Rémy Gabalda / AFP

Les commémorations du jeudi 21 septembre ne seront toujours pas unitaire. Chacun attend l'arrêt de la Cour d'appel de Paris dans le 3ème procès, prévu le 31 octobre prochain. 

Par Fabrice Valery

Le temps passe et les divergences restent. Toulouse s'apprête à se recueillir le jeudi 21 septembre, 16 ans après la tragédie d'AZF. Mais, comme chaque année, les commémorations ne seront pas unitaires. 

Après s'être rassemblés de leur côté, les anciens salariés de l'usine se joindront aux cérémonies officielles à 10h17 auprès du mémorial installé sur le site. Plusieurs autres associations, parmi lesquelles l'association des familles endeuillées, seront également au rendez-vous. 

Mais d'autres associations appellent à se rassembler au rond-point du 21 septembre. C'est notamment le cas de l'association des sinistrés du 21 septembre, désormais présidée par Pauline Miranda, après la disparition de Jean-François Grelier.

Un temps de recueillement, toujours pas unitaire, qui montre aussi la fracture qui traverse toujours ce dossier.

Une fracture visible, encore une fois, lors du troisième procès qui s'est déroulé début 2017 à Paris. Justement, ce 16ème anniversaire sera aussi celui de l'attente d'une nouvelle décision judiciaire : 16 ans après les faits, les victimes, les témoins, les salariés, les prévenus attendent l'arrêt de la Cour d'appel de Paris qui doit intervenir le 31 octobre prochain. A l'audience, en mai dernier, le procureur général avait requis 3 ans de prison et 45 000 euros d'amende à l'encontre de Serge Biechlin, ancien directeur de l'usine, et 225 000 euros d'amende pour Grande Paroisse (filiale de Total) propriétaire du site. 

Une nouvelle polémique a éclaté à Toulouse au sujet de ce délibéré : les parties civiles ont en effet appris qu'il ne serait pas retransmis à Toulouse, comme l'avait été l'ensemble du procès. Des associations ont donc écrit à la garde des Sceaux Nicole Belloubet pour lui dire leur colère à ce sujet. 

Des sirènes vont retentir jeudi à 10h17

La cérémonie officielle, sur le site du mémorial, route d'Espagne à Toulouse est ouverte à tous.
A 10h17, une sirène retentira, à l'heure de l'explosion le 21 septembre 2001.
A 10h20, le nom des 31 victimes décédées sera lu.
Des gerbes de fleurs seront ensuite déposées par les autorités et les associations de victimes avant qu'une minute de silence ne soit observée.

Sur le même sujet

Naissance de deux bébés tigres à Prades : trouvez-leur un nom catalan !

Près de chez vous

Les + Lus